Le -
modifié le -

Retour sur le clash Booba vs Gims

© Getty

Les clashs n’en finissent pas de graviter autour de la figure de Booba. Le rappeur de 42 ans, vivant à Miami mais originaire de Boulogne est régulièrement en conflit avec les autres rappeurs français. Celui qui souhaite battre Kaaris au combat de l’octogone fixé en cette fin d’année 2019 en Suisse, s’était déjà confronté à une querelle avec celui qui sera en 2020 la star d’un documentaire Netflix, le rappeur français Gims.

Booba et Gims: tout part d’une remarque (anodine ?) de Gims

Quelques mois avant le conflit qui oppose Booba et Kaaris et qui donnera prochainement lieu à un combat de MMA en décembre 2019 en Suisse, Booba et Gims se clashaient déjà par réseaux sociaux interposés.

Et tout serait parti d’une vidéo postée par Gims, en avril 2018, qui révèle la façon dont certains artistes parviennent à gonfler leurs chiffres sur les plateformes de streaming en France pour faire croire à de nombreuses vues. Booba se serait alors senti visé, selon le HuffPost, par cette vidéo et s’est empressé d’accuser Gims de faire de la «délation sans nom». Gims est alors devenu le "bouc-émissaire" de celui qui se fait surnommer le «Duc».

De taquineries en taquineries, cela dérape finalement lorsqu’un enregistrement est diffusé en juillet 2018 sur Twitter. Gims déclarerait avoir prié pour l’anéantissement de Booba. Dans l’enregistrement on entend l’interprète de "Bella" déclarer : “J’ai demandé l’anéantissement de Booba. C’est à dire que j’ai demandé sa destruction pour le mal qu’il veut tenter de me faire, pour l’humiliation qu’il veut me faire.” Certains se questionnent toutefois sur la nature de cet enregistrement et se demande si ce n’est pas l’œuvre d’un imitateur.

À partir de là, les hostilités débutent réellement. Dans la foulée de l’enregistrement, Booba publiait, selon Le Parisien de l’époque, une autre vidéo menaçante de Gims à son encontre : "Booba faut l'arrêter(…)je vais m'en occuper je vais lui faire du sale."

Ce à quoi Booba répondait: "Bah alors Meugui la pouky (Maître Gims, ndlr) c'est quels bails (embrouilles, ndlr) de marabout de château rouge ça? Je pars de ce pas à Bakel City pour réunion au sommet avec mes ancêtres…" ou encore: "Le gars parce que j'ai dit qu'y ressemblait à un Simpson sans ses lunettes il est parti invoquer le tout-puissant pour ma destruction. Bah dis donc Morray heureusement qu'j'ai pas b**** ta femme."

L’auteur de "Trône" répond ensuite par des photos détournées de Gims en marabout et publie un enregistrement, le 24 juillet 2018, du chanteur aux lunettes fumées qui déclare qu’il ne "paiera plus d’impôt en France".

Et les querelles ne s’arrêtent pas là. Des mois plus tard, en novembre 2018, Alexandre Gigow, un proche de Booba, filme Gims et sa femme lors d’une montée de marche en chantant du B2O. La vidéo, partagée sur le compte Instagram de Booba, n’a pas fait réagir le rappeur le plus fortuné de France, mais Dadju, rappeur et frère de Gims. Ce dernier avait alors publié une story Instagram où était écrit: "Les moutons qui veulent absolument prouver leur loyauté au berger ne vont pas passer l’aïd», à laquelle Booba s’est empressé de répondre: «C’est de famille de ne pas dire à qui on s’adresse on dirait".

Booba vs Gims puis Kaaris

Une conflictualité entre les deux rappeurs qui s’expliquent peut-être par une rivalité de fortune. Selon un classement effectué par le site rap2france, Gims est le rappeur le plus riche de France. Ses revenus sont estimés à 3.1 millions d’euros. En plus de sa carrière de chanteur, Gims crée son label Monstre Marin Corporation dont il vend 50% des parts, empochant la somme d'un demi-million d'euro de la part d'Universal. Gims a également sa propre ligne de vêtements "Vortex"  ce qui accroît sa fortune déjà colossale.

Booba n’est "seulement" qu’en deuxième position des rappeurs français les plus riches grâce à la diversification de son activité. Il a sa ligne de vêtement UNKUT et noue des partenariats commerciaux et d’autres investissements important, obtenant un revenu annuel de 550 000 euro et une fortune totale estimée à 6 millions d’euros.

Désormais la querelle calmée entre Booba et Gims, le roi du clash, Booba, est au cœur d’un autre conflit, celui avec Kaaris. Entre les deux protagonistes, un futur combat de MMA est prévu en décembre 2019 en Suisse. En France cet art martial est interdit.

Interrogé dans l’émission le Grand Oral des Grandes gueule de RMC, Gims ne souhaite pas prendre parti mais répond aux questions au sujet de l’image que la bagarre Booba/Kaaris renvoie sur le monde du rap: "Encore une fois ça a mis un coup pour l’urbain, pour cet urbain qu’on essaie de sortir de là (…) On a montré qu’on pouvait se battre dans un aéroport. C’est pour ça que je dis "on" parce que je fais partie de l’urbain et je suis concerné par ce qu’il s’est passé(…)Ca a pris cette ampleur car ça s’est passé dans un aéroport, public avec des familles" déclare-t-il au micro du Grand Oral des Grandes gueules.