Le -
modifié le -

Retour sur l'histoire de Blizzard

© 

Un départ en trombe

Quand Blizzard voit le jour en 1991, sous le nom de Silicon & Synapse, il est encore bien loin de faire la une des magazines spécialisés dans le jeu vidéo. Après quelques portages, l'équipe basée en Californie va enfin publier son premier véritable succès avec Warcraft: Orcs and Human, en 1994. À cet instant, la société change deux fois de nom, en passant par Chaos Studios et en adoptant enfin Blizzard Entertainment. Au fil du temps, le développeur va grossir en passant sous la houlette de Vivendi, puis en fusionnant avec le géant Activision. En 2013, Activision-Blizzard redevient indépendant et s'envole vers un avenir des plus prospères.

Le nouveau souffle

Avec Warcraft, Blizzard va proposer un jeu de stratégie en temps réel qui va rapidement s'imposer dans l'écosystème PC. La saga bat des records et arrive au sommet avec un troisième épisode qui s'est écoulé à 3,5 millions. Pourtant, les équipes en charge de la licence veulent radicalement changer de direction en donnant naissance au MMORPG World of Warcraft en 2004. Avec ses sept extensions en 14 ans, le titre massivement multijoueur rassemble pas moins de 10 millions d'abonnés sur ses serveurs. Il est le leader de son genre et la référence jamais égalée à ce jour.

Un diable envoûtant

Avant l'univers du MMORPG, Blizzard sort un certain Diablo en 1997. Ce jeu du genre « hack 'n' slash » fait le bonheur des joueurs PC. Vous devez explorer des donjons générer de manière aléatoire en tuant tout ce qui bouge et en récoltant des butins. La formule est simple, mais diablement efficace puisque 2,5 millions d'exemplaires sont vendus. Diablo II affinera cette recette en 2000 et atteindra même les 5,4 millions d'unités écoulées. Il aura fallu attendre 12 ans pour voir le troisième épisode arriver et pulvériser tous les records avec ses 30 millions de jeux vendus. En 2019, Diablo Immortal marquera les débuts de la franchise sur smartphones et tablettes.

Une stratégie qui paye

Ne vous y trompez pas, Blizzard n'a rien perdu de son amour pour les jeux de stratégie en temps réel. C'est pourquoi les équipes mettent sur pied StarCraft. Ce titre ainsi que sa suite StarCraft II: Wings of Liberty (2010) sont devenus les piliers du genre. La licence est en effet très appréciée des joueurs e-sport. Les développeurs s'intéressent beaucoup au sport électronique et c'est pourquoi des jeux comme le MOBA Heroes of The Storm et le jeu de cartes Hearthstone ont été créés. Ce dernier a facilement trouvé son audience sur les appareils mobiles en enregistrant plus de 70 millions de joueurs.

Un cran au-dessus

En 2016, c'est une véritable synthèse de toutes licences citées plus haut qui arrive sur consoles et PC. Overwatch prend tout le monde par surprise lors de son arrivée en 2016. Ce FPS multijoueur se fait rapidement un nom avec son gameplay nerveux et ses personnages hauts en couleur. 40 millions de joueurs arpentent actuellement les serveurs du titre qui a été élu « Jeu de l'année » aux Game Awards 2016. De quoi augurer un avenir radieux pour Blizzard.