Resident Evil 3 : un retour à Raccoon City très réussi

Le

20 ans après la sortie du jeu originel, Resident Evil 3 revient dans une version modernisée très réussie. Replongez de nouveau dans l’enfer de Raccoon City au côté de Jill Valentine !

L’évolution de la saga

Sorti à l’origine sur PlayStation en février 2000 en Europe, Resident Evil 3 avait marqué un tournant dans l’évolution de la franchise horrifique. Tandis que les deux premiers opus étaient de purs survival-horror, le troisième était plus orienté action. Dernier épisode de la trilogie PSone, le jeu se déroule en réalité au même moment que Resident Evil 2. Après avoir survécu à l’incident du manoir, Jill Valentine se trouve à Raccoon City pour enquêter sur Umbrella. Alors que le virus-T se propage, transformant les habitants en zombies, vous êtes traqué par un adversaire terrifiant : Nemesis.

Un survival-horror orienté action 

Après Resident Evil 7 et le remake de Resident Evil 2, Capcom nous fait redécouvrir le troisième volet de sa saga culte. Comme le jeu originel, cette nouvelle version propose une aventure rythmée, plus orientée action et au gameplay dynamique. Les munitions sont plus nombreuses, tout comme les zombies qui sont aussi très résistants. Vous devez donc privilégier l’esquive, notamment au début du jeu, car Jill Valentine peut être rapidement dévorée. Enfin, on retrouve ce qui fait le charme de la franchise : des énigmes, des environnements confinés et des armes variées.

Nemesis, le cauchemar ambulant

Si Resident Evil 3 est resté dans les mémoires depuis sa sortie sur PlayStation, c’est probablement dû au Nemesis. Cet ennemi terrifiant, inexorable et invulnérable vous traque tout au long du jeu. Toujours aussi violente et mouvante, la créature envoyée par Umbrella pour détruire le STARS est également lourdement armée, rendant toute opposition futile. Pour survivre à ce monstre, vous devez fuir en utilisant les esquives et l’environnement, en attendant de pouvoir vous en débarrasser. Les combats de boss vous opposant à lui sont d’ailleurs mémorables ! 

Resident Evil 3 : un remake et des nouveautés

Avec ce remake, Capcom remet Resident Evil 3 au goût du jour. Première nouveauté, la partie graphique retravaillée : développé avec le moteur RE Engine, le jeu est visuellement et techniquement très abouti. Autre ajout majeur : la caméra à l’épaule, qui est à présent parfaitement adaptée au gameplay action du jeu. Comme Resident Evil 2 en 2019, certains passages de l’histoire varient par rapport au jeu originel. Certains ont été ajoutés (Carlos jouable), d’autres supprimés (la tour de l’horloge). Cela apporte néanmoins au jeu une cohérence et un rythme mieux maîtrisés.

Resistance, un mode multijoueur asymétrique

Prévu originellement comme un jeu à part entière, Project Resistance intègre finalement Resident Evil 3. Proche de Dead by Daylight, ce mode de jeu multijoueur voit quatre joueurs affronter une horde de zombies dirigée par un cinquième : le Mastermind. Les survivants gagnent s’ils parviennent à s’échapper en traversant différentes zones dans un temps limité. Plusieurs classes et équipements sont disponibles pour vous aider dans cette tâche. Le joueur qui contrôle le Mastermind doit éliminer les survivants en disposant zombies et pièges dans les niveaux, via un système de cartes.