Le -
modifié le -

Qui est Oumou Sangaré à qui Aya Nakamura consacre une chanson?

Aya, héritière d'une tradition orale

Si Aya Nakamura est la seule de sa famille à s'être lancée dans l'industrie du disque, elle est pourtant issue d'une longue lignée de musiciens, des griots. Porteurs de la transmission de l'histoire du pays, les griots maliens chantent leurs origines depuis des siècles. Aya a été bercée toute sa vie par ces chants et récits et par les grands noms de la musique de son pays d'origine. Oumou Sangaré est l'un d'entre eux, une femme forte qui doit son indépendance à sa voix.

La musique comme destin

Oumou est la fille d'une chanteuse. Très jeunes, les deux femmes gagnaient de quoi survivre en chantant dans les rues de Bamako. À 5 ans seulement, elle gagne son premier concours de chant et, à 16 ans, Oumou est sur scène. Aya Nakamura, qui elle aussi a commencé toute jeune et ne connaît que la musique comme voie, ne pouvait qu'admirer la trajectoire d'Oumou Sangaré. La plus belle façon de lui rendre hommage était bien d'écrire "Oumou Sangaré", une chanson présente sur son premier album "Journal intime".