"Quand la musique est bonne", "Que je t'aime"… les plus belles reprises d'Amel Bent

Le - modifié le - Par .

Amel Bent apprécie les reprises, auxquelles elle peut apporter son propre style. Retour sur les plus belles covers de la chanteuse tout au long de sa carrière.

Des débuts à la "Nouvelle Star"

Amel Bent s'est d'abord fait remarquer grâce aux chansons d'autres artistes. La star a débuté dans le télé-crochet musical "La Nouvelle Star" sur M6, diffusé en 2004. La jeune chanteuse découvre le stress d'un plateau TV, les problèmes de voix (elle sera aphone pendant 3 jours) et la pression des sélections et votes. Pourtant, elle se distingue d'emblée parmi les autres candidats, en jouant de sa voix de velours, tantôt douce, tantôt puissante. Cette voix avec des accents métissés (Amel Bent est née d'un père algérien et d'une mère marocaine) séduit le jury et le public. La chanteuse s'approprie des standards de la chanson française comme "Savoir aimer" de Florent Pagny, "Au café des délices" de Patrick Bruel, ou "Les Vacances au bord de la mer" de Michel Jonasz. Elle reprend aussi Alicia Keys pour un touchant "Fallin'", et tente le pari "I Will Always Love You" de Whitney Houston. Toutes ces reprises très réussies lui permettront d'atteindre la demi-finale où elle termine en troisième position. L'émission sera un véritable tremplin pour la chanteuse, qui sort un premier album quelques mois plus tard et cartonne avec son hit "Ma philosophie".

Des Enfoirés à "Génération Goldman"

Amel Bent a intégré la troupe des Enfoirés en 2006, ce qui lui a permis de côtoyer de nombreuses stars, de former des duos avec d'autres artistes, et de multiplier des reprises de chansons françaises ou de standards internationaux. La chanteuse est devenue un pilier de la troupe, et n'a pas manqué une seule année, enchaînant les mois de préparation et les tournées dans toute la France. Elle fait partie depuis 2016 du petit club d'artistes qui organise le show et s'occupe notamment du choix des musiques et chansons interprétées en groupe. La chanteuse, habituée aux reprises, a participé aux albums "Génération Goldman". Après avoir côtoyé si longtemps Jean-Jacques Goldman pour Les Enfoirés, Amel Bent tenait à collaborer à ce projet. Elle offre une version bouleversante de la chanson "Comme toi" dans le volume 1, dans un style épuré voix/piano. Puis elle se fait remarquer pour son interprétation très rock et rythmée du titre "Quand la musique est bonne", en duo avec le rappeur Soprano. Cette cover est choisie comme single principal et promotionnel de l'album "Génération Goldman vol. 2" (2013). Un an plus tard, Amel Bent décide d'intégrer sa reprise dans son cinquième album "Instinct".

La rencontre avec Johnny Hallyday

Amel Bent se fait très vite remarquer par le taulier du rock français, Johnny Hallyday, qui apprécie sa voix puissante. Il l'invite à plusieurs duos sur scène, dont un mémorable "Allumer le feu" à Bercy en 2006, où la belle apparaît en combinaison moulante de cuir noir. Les deux artistes se retrouveront en 2013 à l'occasion de l'anniversaire de Johnny Hallyday pour une reprise de "Je te promets". Juste avant sa mort, le chanteur avait demandé à Amel Bent de participer à un album hommage. La chanteuse, enceinte, interprète un vibrant "Que je t'aime" en l'honneur de Johnny Hallyday.

Lire aussi