PS4 : les clés d'un succès qui dure depuis 6 ans

Le - modifié le

Le chant du cygne approche pour la PS4, presque six ans après son lancement. Il est donc temps de réaliser une synthèse des éléments qui ont permis à la console de s'imposer.

Un bon départ pour la PS4 !

La machine de Sony était destinée à un grand avenir avant même sa sortie en novembre 2013. En effet, le succès de la PS4 semblait acquis dès l'E3 2013, soit cinq mois avant sa commercialisation en Occident. Encore aujourd'hui, la communication bien rodée autour des jeux et des joueurs peut être considérée comme l'élément majeur qui a dicté le futur glorieux de la console. Contrairement à la concurrence, la firme nippone avait décidé de mettre en avant ses exclusivités et une politique tarifaire impeccable. À l'époque, Sony avait rassuré les joueurs du monde entier en annonçant la possibilité de lire les jeux d'occasion sur PS4 et qu'elle n'aurait pas besoin d'une connexion internet permanente. De plus, le prix de lancement fixé à 399€ en Europe a achevé de convaincre les utilisateurs indécis. Mais après un départ rocambolesque, il fallait poursuivre sur cette lancée.

Des exclusivités marquantes

Le cœur de la PS4 a toujours été son contenu, c'est-à-dire les jeux de son catalogue. Tôt dans sa communication, Sony a tenu à exposer les titres indépendants très en vogue au début de cette décennie. Mais là où PlayStation a assuré sur le long terme, c'est bien au niveau des exclusivités produites par ses studios internes. Uncharted 4: A Thief's End, Horizon Zero Dawn, God of War, The Last Guardian ou encore Marvel's Spider-Man ont illuminé leur année de sortie respective. Le fabricant japonais a démontré que les jeux en solo avaient un bel avenir devant eux dans une période où beaucoup d'éditeurs ne juraient que par le multijoueur. Si les développements pouvaient parfois prendre plusieurs années, la qualité était toujours au rendez-vous à la fin. Et dans ce domaine, la PS4 n'a pas terminé son œuvre puisque The Last of Us Part II, Death Stranding ainsi que Ghost of Tsushima sont extrêmement attendus avant le passage à la prochaine génération.

L'innovation PlayStation fait mouche

Au fil des années, la PS4 a su se réinventer grâce à des mises à jour majeures ainsi qu'à des périphériques inédits. Car pour tenir sur la durée, une console doit savoir surprendre ses utilisateurs avec de nouvelles fonctionnalités. Le casque de réalité virtuelle PlayStation VR est sans doute l'innovation la plus marquante d'un point de vue technologique. Il faut certes dépenser une certaine somme pour se procurer ce périphérique, mais cela en vaut la peine. Sony a également réalisé une grande première en sortant sa PS4 Pro, soit une machine de milieu de génération plus puissante que la PS4 standard. C'est donc trois ans plus tard, en novembre 2016, que cette console apportait la 4K / HDR. Une fois encore, l'entreprise nippone optait pour une politique commerciale assez douce puisque tous les jeux fonctionnent sur la console de base comme sur cette version boostée. Ainsi, aucune distinction n'a été faite et personne n'a été mis de côté.

Des partenariats qui donnent envie

Si les exclusivités sont indispensables à une console pour réussir, un constructeur doit également savoir s'allier avec les plus grands acteurs de l'industrie. Depuis 1993, PlayStation a tissé des relations solides avec les meilleurs éditeurs du monde des jeux vidéo. La PS4 a été sublimée par ces alliances qui débouchent sur des campagnes de communication percutantes ou même sur des contenus exclusifs sous la forme de DLC. Par exemple, Destiny et Call of Duty ont été longtemps présentés sous le giron de PlayStation même si ces licences sortaient aussi chez la concurrence. Les partenariats les plus extraordinaires à ce jour sont sans doute ceux autour de Street Fighter V (qui était sorti en exclusivité console sur PS4) et Final Fantasy VII Remake. En effet, ce dernier sortira seulement sur PS4 en mars 2020. Ces associations encouragent les joueurs à rester sur la console concernée.

Des PDG qui savent rassurer

Pour dénicher les raisons du succès de la PS4, il faut aussi se tourner vers les personnes qui se sont chargées de la confectionner. Au fil des conférences à l'E3, à la PlayStation Experience ou encore à la Paris Games Week, les fans de la marque ont associé leur machine favorite à des hommes et des femmes. Nous retenons par exemple Shuhei Yoshida, le sympathique patron des studios internes de PlayStation ou encore Andrew House, l'ancien PDG de Sony Interactive Entertainment qui s'est chargé du lancement explosif de la console de salon. Si ces visages ne parlent pas forcément à la plupart des consommateurs, les passionnés ont pu s'attacher à ces personnalités du milieu du jeu vidéo grâce à ces événements. Ces gens sont loin d'être des stars planétaires, mais dans cette industrie, certains sont devenus des icônes pour de nombreux joueurs.

Une belle perspective d'avenir

Si la PS4 a déjà atteint les 100 millions d'exemplaires écoulés dans le monde, c'est pour toutes les raisons évoquées précédemment. Un tel succès laisse aussi entrevoir un avenir radieux pour PlayStation, alors que la PS5 est attendue pour la fin de l'année 2020. Il serait étonnant de voir Sony changer son fusil d'épaule pour la prochaine génération tant la stratégie actuelle continue de faire ses preuves. La PS4 a tout pour devenir une console mythique et elle a encore quelques mois devant elle pour confirmer son statut de légende !