Pourquoi les incompétents se croient plus futés que les autres ?

Le

Avez-vous déjà remarqué que les personnes inaptes se trouvent souvent meilleures que les autres ? Eh bien ce drôle de phénomène a un nom scientifique : il s’agit de l’effet Dunning-Kruger. Explications.


David Dunning et Justin Kruger, psychologues américains de l’université Cornell (Etat de New York), ont souhaité comprendre pourquoi les personnes incompétentes ont l'impression que leurs mauvaises décisions sont excellentes. Leur étude a été publiée en 1999 dans le Journal of Personality and Social Psycholog. Le constat est sans appel…

 

Protocole d’étude

Nos deux chercheurs ont réalisé une batterie de tests sur des cobayes autour de trois thématiques nécessitant un minimum de connaissances ou de compétences : humour, raisonnement logique et grammaire. Chaque participant devait réaliser un exercice et s’autoévaluer.

Verdict : les moins aptes ont systématiquement surestimé leurs résultats, tandis que les plus doués se dévaluaient.

 

Mais ce n’est pas tout ! Dans un second temps, une cession de rattrapage a été organisée : les cobayes corrigeaient les résultats des autres afin de se réévaluer. Le plus incompétent relisait le travail du plus doué et inversement. Eh bien les incompétents persistent : les mauvais restaient satisfaits de leurs résultats, tandis que les personnes aptes ont réalisé qu’elles étaient plutôt bonnes…

 

Une question d’intelligence ?

Que nenni ! Selon nos chercheurs, ce déni ne serait pas lié aux capacités intellectuelles des personnes testées, il s’agirait en fait d’un biais psychologique les poussant à surestimer leurs performances, nommé « effet de sur-confiance ».

 

Les incompétents sont partout

Ce phénomène touche bien d’autres domaines, comme par exemple la sécurité routière. Une étude récente menée par les chercheurs de l'université McGill de Montréal (Personality, Executive Control, and Neurobiological Characteristics Associated with Different Forms of Risky Driving, fév. 2016) démontre ainsi que les mauvais conducteurs sont ceux qui râlent le plus sur les autres.

 

Moralité ? Prochaine fois que vous vous auto-congratulez après une réunion ou à la fin des partiels : interrogez-vous, si ça se trouve vous êtes une imposture !