Le -
modifié le -

Portrait de Shuhei Yoshida, le capital sympathie de PlayStation

© 

C'est Shu !

Shuhei Yoshida est né à Kyoto au Japon le 11 février 1964. Après avoir obtenu son diplôme dans le domaine de la science, il rejoint Sony Corporation en avril 1986. Il n'a pas immédiatement travaillé pour PlayStation puisque la filiale n'existait pas encore lors de son arrivée. Cependant, il a été parmi les premiers à rejoindre Sony Computer Entertainment avant de participer au lancement de la PlayStation en décembre 1994. Au fil de sa longue carrière, il a participé à la création de titres iconiques comme Gran Turismo, Ape Escape, SOCOM ou encore Jak and Daxter. Mais Shuhei Yoshida est surtout connu pour être le président souriant des Worldwide Studios de Sony Interactive Entertainment depuis 2008.

Une notoriété puissance 4

Jusqu'en 2013, Yoshida était une figure assez discrète et bien loin du feu des projecteurs comme pouvaient l'être Hideo Kojima ou Shigeru Miyamoto. Le président des Worldwide Studios a commencé à se montrer lors de la campagne promotionnelle de la PS4. Très avenant et toujours de bonne humeur, il s'impose rapidement en tant que tête d'affiche de la marque qu'il représente. Durant cette année 2013, il participe à de nombreuses interviews et monte sur la scène de l'E3. À cette occasion, il a même réalisé une vidéo hilarante sur la «fonctionnalité» du partage des jeux sur PS4. Ce clip de 22 secondes totalise pratiquement 17 millions de vues sur YouTube et a permis de faire grimper la popularité de Yoshida de manière significative. Personne n'a été étonné de voir la lourde tâche du premier déballage de la console lui être confiée. Ces quelques mois auront été un vrai tournant dans sa carrière.

Le partage de jeu sur PS4 par Shuhei Yoshida

Comme une star

Ces cinq dernières années, Shuhei Yoshida a toujours été accueilli très chaleureusement par la communauté PlayStation durant les conférences de la marque. Les fans scandent même « Shu », un diminutif de son prénom, à chacune de ses prises de parole. Le principal intéressé a d'ailleurs beaucoup rigolé à ce sujet puisqu'il pensait que le public le huait à cause du son [Ou] qui émanait de l'audience. Si la campagne marketing de la PS4 a construit cette sorte de fascination autour du japonais, Sony n'a pourtant pas essayé de le mettre constamment en avant. Ainsi, la rareté de ses apparitions lors des événements majeurs (E3, Gamescom, Paris Games Week...) a renforcé son statut au fil du temps.

Un président, un vrai !

En tant que président des Worldwide Studios de Sony, Shuhei Yoshida s'occupe des équipes de développement (et de leurs projets) du constructeur nippon. Dans cette liste, nous retrouvons des noms prestigieux comme Naughty Dog, Guerrilla Games, Media Molecule et bien plus encore. Il doit s'assurer que les jeux avancent bien et il donne son feu vert ou non pour les titres en préproduction. Un poste très important puisqu'il place Yoshida en garant des exclusivités PlayStation. L'amour du japonais pour la réalité virtuelle a joué un rôle majeur dans le succès du PlayStation VR. Pour la PS5, il ne fait aucun doute que Sony s'appuiera sur le charisme et la sympathie de Shuhei Yoshida pour promouvoir sa machine.