Phasmophobia : le jeu d’horreur co-op en bêta qui fait déjà parler de lui !

Le

Pour l’instant seulement sorti en accès anticipé, Phasmophobia n’en est pas moins l’un des jeux de cette fin d’année. Focus sur ce titre indépendant qui apporte beaucoup de fraîcheur dans l’horreur.

Un jeu d’horreur qui sort des sentiers battus

Studio indépendant créé très récemment, Kinetic Games a signé l’une des plus belles surprises de l’année sur PC avec son Phasmophobia. D’ailleurs nommé aux Game Awards 2020 dans la catégorie « Meilleur premier jeu indépendant », Phasmophobia a bouleversé les codes du jeu d’horreur en proposant un titre jouable en co-op jusqu’à 4 joueurs, qui met vraiment l’accent sur les sensations de peur. Ce jeu peut en effet littéralement vous faire sauter ou hurler d'effroi, tellement il maîtrise à la perfection l’art du « jump scare » et des « screamers », techniques d'abord utilisées par le septième art. Plongés le plus souvent dans l’obscurité quasiment la plus totale, les joueurs sont appelés à traquer et à identifier, à l’aide d’indices (caméras de surveillance, lampe torche UV, planche d’Ouija, etc.), des phénomènes paranormaux qui sont évidemment loin d’être inoffensifs pour les chasseurs de fantômes.

Phasmophobia, le jeu des streamers

Sorti sur la plateforme Steam le 18 septembre en accès anticipé, Phasmophobia a tout de suite attiré les vidéastes, notamment les streamers français qui se regroupent beaucoup par bandes et qui ont trouvé là un excellent jeu pour jouer et diffuser du contenu entre amis professionnels de l'image. Grand fan d’horreur, le premier YouTubeur français Squeezie s’y est évidemment mis sur sa chaîne Gaming et sur Twitch, offrant encore plus d’exposition au jeu dans l’Hexagone. Le Youtubeur n°1 dans le monde PewDiePie s’est lui aussi laissé happer par ce jeu très prenant. Mi-octobre, Phasmophobia était même le sixième jeu le plus « streamé » dans le monde entier, et le titre le plus vendu sur la plateforme Steam. Le jeu dispose également d’un mode solo et d’un mode VR, mais jouer de manière traditionnelle est sans doute le meilleur choix, les quêtes en solo perdant évidemment l’intérêt stratégique de la co-op aux micros entre les joueurs (avec un fantôme traqué qui entend tout et s’adapte à ce qui est dit), tandis que la réalité virtuelle offre une expérience incroyable, mais à déconseiller aux personnes cardiaques.

Un phénomène conçu pour durer ?

Disponible actuellement à 11,59€ sur Steam, Phasmophobia devrait rester très tendance sur cette fin d’année vécue confinée, et peut-être même encore sur 2021. D’autant que la version définitive du jeu va se faire attendre. Imparfait techniquement, l’accès anticipé du jeu est corrigé petit à petit par Kinetic Games et même à priori par un seul homme (qui aurait développé seul Phasmophobia) surnommé Dknighter. Ce dernier a d'ailleurs établi et rendu publique une grosse liste de correctifs et d’ajouts à faire avant de passer à autre chose. Il est par exemple question d’une carte Manoir ou de l’ajout de jumelles de vision nocturne dans les équipements à acquérir. Car, oui, Phasmophobia présente aussi plusieurs axes de progression pour le joueur, que ce soit au niveau du matériel ou de l’expérience à améliorer au fil des enquêtes. De quoi lui promettre une belle durée de vie.