Le -
modifié le -

Overwatch : trois ans sur le champ de bataille

© 

Quand le géant du MMORPG se tourne vers la science-fiction

Suite à l’annulation du Projet Titan après sept années de développement, Blizzard se focalise sur un jeu à contre-courant de ses productions habituelles. Overwatch est un FPS où la coopération est fortement recommandée pour se démarquer. L’action se situe en 2077, dans un contexte tendu entre humains, robots et rebelles. Mais le scénario reste secondaire au regard des objectifs premiers. À savoir, fédérer un maximum de joueurs autour d’affrontements aussi dynamiques qu’immersifs.

© 

Un contenu qui a gagné en importance depuis sa sortie

Si la sortie initiale en 2016 offrait un contenu assez léger en matière de modes de jeu, l’éditeur a corrigé le tir. Six mois après le lancement, une section arcade vient agrémenter les parties rapides et compétitives. Combats à mort, captures de drapeau, mode histoire et autres variantes renouvellent l’intérêt du titre avec des approches d’une grande diversité. Dans cette optique, le choix de la carte est prépondérant, car les objectifs à atteindre sont différents. Début 2017, les joueurs et joueuses peuvent créer leurs propres règles avec le mode personnalisé.

Les événements ou comment proposer un contenu inédit de manière régulière (et temporaire)

Autre point sur lequel Blizzard s’attarde pour maintenir son titre attractif : les événements. Avec une périodicité annuelle, il est possible de débloquer des skins, des items et de nombreux bonus pour une durée très limitée, en moyenne trois semaines. Passé ce délai, ils ne sont plus accessibles. Certains événements coïncident avec des festivités réelles, comme Halloween, Noël et même le Nouvel An chinois. À noter que les trois années d’existence du titre sont l’occasion de profiter de l’ensemble des contenus précédents, là encore pour un temps déterminé.

L’e-sport, une façon différente d’appréhender Overwatch

Avec des tournois très médiatisés pour World of Warcraft et Starcraft, Blizzard s’intéresse particulièrement à la dimension e-sport de son nouveau titre. Au sein de la Blizzard Arena de Los Angeles, les experts peuvent s’affronter lors de l’Overwatch League, l’Overwatch Open Division et l’Overwatch Contenders. Une Coupe du monde est même organisée annuellement. Certaines compétitions sont ouvertes aux joueurs de tout niveau, tandis que d’autres sont réservés aux professionnels.

© 

Quel bilan faut-il tirer après trois années ?

La base de la communauté d’Overwatch est estimée à 7 millions de joueurs dès son lancement. La communication précédant sa date de sortie n’y est pas étrangère. De sa couverture médiatique remarquée à l’accès à sa bêta, l’attente suscitée est réelle auprès des amateurs de FPS et de jeux en ligne. Autre initiative, Blizzard n’hésite pas à organiser une collecte caritative en 2018. Près de 13 millions de dollars sont ainsi récoltés pour la recherche contre le cancer du sein. La même année, l’éditeur annonce qu’Overwatch fédère 40 millions de joueurs à travers le monde.