Où en est l'eSport en France en 2020 ?

Le

En collaboration avec Mediamétrie, l'Association France eSports fait le bilan sur l'eSport et sa consommation dans l'hexagone. En 2020, plus de 7,8 millions de joueurs, de plus de 15 ans, regardent ou participent à des compétitions eSport.

Depuis quelques années, l'eSport occupe une place importante dans le paysage vidéoludique, que ce soit en France ou à l'étranger, la pratique étant même évoquée au travers de nombreux reportages de médias généralistes. Mais combien de joueurs pratiquent réellement l'eSport? Pour répondre à cette question, l'association France eSport a publié son rapport annuel, réalisé en partenariat avec Médiamétrie, sur l'état du marché en France.

Plus de 7,8 millions de passionnés d'eSport en France 

La première chose que l'on constate, c'est que la part de joueurs qui consomment ou pratiquent de l'eSport a augmenté en 2020, avec plus de 7,8 millions de joueurs concernés, contre 7,3 millions l'an passé. Cela représente environ 16% des internautes âgés de plus de 15 ans. Lorsque l'on s'attarde sur ces chiffres, on remarque que 4,5 millions des joueurs recensés se décrivent comme étant uniquement des consommateurs d'eSport qui regardent, mais ne pratiquent pas. Pour le reste, 2 millions pratiquent et regardent de l'eSport, tandis que 1,5 millions des joueurs ne sont que pratiquants (la pratique prend en compte les compétitions, mais également les parties classées). 

© Rapport eSport 2020 - France eSport

L'eSport en France : des profils divers et variés

Au-delà du nombre de joueurs concernés par l'eSport, l'étude de France eSports permet également d'en savoir plus sur le profil des joueurs qui jouent à des jeux vidéo d'affrontement (tous les jeux qui permettent d'affronter d'autres joueurs en ligne ou en local). Ainsi, on constate que trois grandes catégories représentent l'ensemble de ces joueurs. À commencer par les joueurs dits "Grand Public" qui jouent à des jeux d'affrontements, mais ne participent pas pour autant à des matchs classés ou des compétitions. Cette catégorie est la plus importante avec environ 10,3 millions de joueurs (47% d'hommes contre 53% de femmes), soit environ 21,6% des internautes âgés de 15 ans ou plus. Les trois types de jeux les plus joués dans cette catégorie sont les jeux de course arcade comme Mario Kart (25%), les jeux de tirs (19%) et les jeux de sports (13%).

Les joueurs d'eSport de loisir, qui participent à des parties classées, mais pas aux compétitions, représentent quant à eux 4,4% des internautes de plus de 15 ans (soit environ 2,1 millions de personnes), avec 70% d'hommes et 30% de femmes. Les jeux de tirs sont les plus plébiscités par cette catégorie (36%). Les Battle Royale arrivent en deuxième position avec 25% de joueurs, tandis que 16% jouent à des jeux de sport. 

Enfin, on dénombre pas moins de 1,2 millions de joueurs (soit 2,5% des internautes de 15 ans et plus) du côté des eSportifs amateurs, qui jouent en partie classés et participent à des compétitions. Comme pour la catégorie eSport de loisir, les hommes sont plus présents dans cette catégorie que les femmes (94% et 6%). Les jeux d'arènes (comme League of Legends) prédominent largement puisque 62% des eSportifs amateurs jouent à ce type de jeux. Les jeux de tirs sont également cités régulièrement (52%). Les Battle Royale stagnent avec seulement 19% d'eSportifs amateurs intéressés par ces jeux. En revanche, les auto battlers, tels que TeamFight Tactics, font une entrée fracassante dans le top et réunissent près 16% d'eSportifs amateurs.

Des compétitions principalement organisées en ligne en 2020

Comme prévu, le coronavirus et les nouvelles normes sanitaires ont eu un impact significatif sur l'organisation d'événement eSport en France puisqu'en 2020, 59% des compétitions se sont déroulées exclusivement en ligne (+24 points par rapport à 2019). En contrepatie, on constate que les événements mêlant participation online et participation physique ont fortement diminué (35%, -17 points par rapport à 2019). Certains tournois ont tout simplement été annulés, mais d'autres ont fait le choix de passer à 100% en digital. Reste à savoir si ces chiffres resteront les mêmes une fois que la crise épidémique sera terminée. 

© France eSport

Pour en savoir plus sur cette étude, nous vous invitons à consulter l'intégralité de l'analyse des résultats de l'infographie sur le site officiel de France eSports.