Ori and the Will of the Wisps : l'épopée poétique de 2020

Le

Aventure poétique, Ori and the Will of the Wips est sorti le 11 mars 2020 en exclusivité sur Xbox One et Windows. Le jeu de plateformes de Moon Studios revient dans une formule améliorée.

Une fable écologique poétique

Cinq ans après le très acclamé Ori and the Blind Forest, le développeur autrichien Moon Studios revient avec une nouvelle aventure poétique. Suite directe du titre originel, Ori and the Will of the Wisps reprend là où il s’était arrêté. Rongée par un mal mystérieux, la nature est une fois de plus en danger. Ori, le petit esprit sylvestre luminescent, et ses compagnons Naru, Gumo et Kun s’élancent dans une quête périlleuse pour la sauver. Véritable fable écologique envoûtante, la nouvelle pépite du Xbox Game Pass réinvente son gameplay, pour un résultat encore plus réussi.

Un jeu de plateformes exigeant

Jeu d’aventure en 2D, Ori and the Will of the Wisps repose sur des phases de plateformes exigeantes. Rappelant Hollow Knight et Rayman Legends dont il s’inspire, le titre de Moon Studios reprend également des mécaniques de Metroidvania. Exploration de niveaux et découverte de zones cachées sont donc au rendez-vous, de même que de nouveaux systèmes de compétences et de quêtes. Comme le jeu originel, celui-ci se révèle assez ardu. Si sa partie exploration est plus accessible, avec de nombreux points de sauvegarde, ses gigantesques boss représentent un challenge corsé.

Une formule Metroidvania rééquilibrée

Si Ori and the Blind Forest, ressorti sur Switch en 2019, était déjà réussi, il n’était pas parfait pour autant. S’il reste très proche du premier opus, Ori and the Will of the Wisps apporte quelques ajouts notables. Au-delà des nombreux rééquilibrages des mécaniques de jeu, plusieurs changements majeurs puisés chez Hollow Knight viennent agrémenter ce nouvel épisode. Ainsi, plusieurs personnages non jouables apparaissent au cours de votre aventure, et vous permettent d’accéder à des améliorations et à des pouvoirs. Autre grande nouveauté : la refonte du système de combat !

Ori and the Will of the Wisps : un gameplay dynamique et aérien 

Les mécaniques de combat ont été entièrement revues, pour plus de nervosité. Ori délaisse ainsi son orbe, au profit de plusieurs armes disponibles directement sur trois des touches de la manette. Ce nouvel arsenal rend également les affrontements plus stratégiques, car certains ennemis sont plus sensibles que d’autres à certains types d’armes. Les fragments spirituels, des pouvoirs passifs offensifs ou défensifs, viennent là encore donner de l’épaisseur aux phases de combats. Enfin, une panoplie de mouvements inédits apporte une dimension plus aérienne au gameplay.

Une direction artistique à couper le souffle

Si Ori and the Will of the Wisps repose sur des mécaniques de jeu solides, c’est graphiquement qu’il brille. Comme son prédécesseur, le titre est visuellement époustouflant, et rappelle la saga Rayman, dans le soin apporté aux détails. À l’instar de Rayman Legends, la direction artistique du jeu de Moon Studios est elle aussi exceptionnelle ! Cela se ressent dans ses arrière-plans magnifiques, ses animations parfaitement exécutées ou ses couleurs chatoyantes. Les environnements de la nouvelle région du jeu, Niwen, sont sublimés par une bande originale poétique signée Gareth Coker.