Le -
modifié le -

OneRepublic: tout ce qu'il faut savoir sur leur hit "Let's Hurt Tonight"

© © Getty Images / Michael Kovac

Une ballade acoustique poignante

Seul Ryan Tedder peut lâcher sa voix avec autant de puissance et de conviction. Le chanteur monte dans les octaves sur un refrain habité qui renoue avec l’authenticité de son précédent album "Native". La chanson est un hymne à l’amour ravageur: comment régler une souffrance amoureuse réciproque? La pop star, en communion avec sa guitare, met toute sa passion pour apaiser le mal qui le plonge dans un avenir incertain.

Un sublime portrait de New York

Visuellement, le romantisme est à son apogée. "Let’s Hurt Tonight" a été tourné à New York alors que la nuit tombe. Les jeux de lumière de la ville star exaltent la beauté des gratte-ciels et des ponts dans un mini-film jubilatoire. Le leader des OneRepublic y fait une virée en voiture pour se retrouver aux côtés de ses musiciens sur l’un des toits les plus prisés de la ville pour sa vue imprenable: l’Empire State Building.

La B.O. du film "Beauté cachée"

La longue plainte de Ryan Tedder colle parfaitement au film "Beauté cachée" réalisé par David Frankel. Alors que l’interprète de "If I Lose Myself" cherche des solutions pour en finir avec le tourment amoureux qu’il vit avec sa petite amie dans "Let’s Hurt Tonight", un publicitaire dépressif tente de remonter la pente après le décès de sa petite fille de 6 ans, joué par le chanteur de rap Will Smith. Ce dernier est d'ailleurs actuellement en tournage de "Bad Boys" avec DJ Khaled.