Le -
modifié le -

OneRepublic: ce qu'il faut retenir de l'album "Oh My My"

© © Getty Images / John Lamparski

"Oh My My": le quatrième album des OneRepublic

Le groupe de rock US connaît une longévité exemplaire dans le milieu musical. Ils se sont fait connaître avec leur premier opus "Dreaming out Loud" (2007), porté par le succès mondial du single "Apologize", en duo avec Timbaland. Après les réussites de "Waking Up" (2009) et "Native" (2012), les fans s'impatientaient de retrouver le groupe originaire de Colorado Springs. Après 4 ans de concerts et de travail, l'opus "Oh My My" (2016) sort enfin.

Un opus pop-électro qui marque un tournant pour OneRepublic

Au risque de déplaire à leur base de fans adeptes du rock classique, les OneRepublic décident d'innover pour "Oh My My", introduisant des sons électro et suivant la tendance musicale actuelle. Ils collaborent ainsi avec le duo électronique français Cassius, mais aussi avec Peter Gabriel et Santigold. Le chanteur des OneRepublic, Ryan Tedder, s'est exprimé sur cet opus qui évolue vers des sons plus électros, mais garde sa part de sincérité, car on entend jouer les musiciens. Il a indiqué avoir travaillé sa voix, pour rester dans une tonalité aiguë.

Un opus au succès plus limité que les précédents

"Oh My My" s'est classé à la troisième place du Billboard Hot 200, une performance à retenir. Mais assez vite, les singles et l'opus sont sortis des classements musicaux US et internationaux. Malgré de très bons titres comme "Kids" ou "Wherever I Go", l'opus a peut-être manqué d'un premier single s'imposant sur les autres. Ryan Tedder a également parlé du manque de promotion de cet album, en raison de la fatigue et des problèmes de stress du groupe. Le chanteur a même parlé de dépression sur les réseaux sociaux! Depuis, les OneRepublic ont retrouvé un certain succès avec "Start Again", et leur dernier single "Rescue Me" a atteint 16 millions de vues sur YouTube en moins d'un mois.