Le -
modifié le -

Observer la communication non verbale de son interlocuteur en entretien d'embauche, mode d'emploi

© istock

Quand le corps en dit plus long que le discours

Votre corps parle et en raconte beaucoup sur vous. Sans prendre pour autant cette forme de langage au pied de la lettre, force est de constater que la majorité des recruteurs s’y intéressent pour ce qu’elle révèle de votre personnalité, timidité, manque d’assurance, désinvolture…

Le regard, le ton de la voix, les vêtements, le maquillage, la coiffure, les gestes, la position des pieds et des jambes, votre posture générale, tout cela peut vous desservir.
 

5 conseils pour marquer des points

- Votre allure générale : la meilleure manière d’adapter sa tenue est de se rendre sur place et d’observer les salariés pour vous faire une idée de l’ambiance, cool et décontractée ou plutôt costume cravate. Recherchez la cohérence pour rassurer votre interlocuteur.

- Les formes de politesse : une poignée de main donne un premier aperçu de la personne à qui l'on a affaire. Elle sera donc ferme mais pas trop, l’idéal est d'adapter la pression de votre main à celle de votre interlocuteur. Un bras semi-tendu révélera votre maîtrise tout autant que votre esprit chaleureux. À la fin de l’entretien d’embauche, renouvelez le geste mais cette fois en appuyant quelques secondes de plus, histoire de manifester votre intérêt.

- Votre posture : votre attitude doit être engageante. La meilleure posture est de s’asseoir au bord de la chaise de manière à vous pencher légèrement vers votre interlocuteur, pieds parallèles bien posés sur le sol. Cette position vous obligera à vous tenir bien droit.

- Votre attitude : Votre regard est important : regardez droit dans les yeux votre interlocuteur lorsqu'il vous parle, souriez-lui, montrez que vous êtes attentif au besoin en prenant des notes, vous aurez meilleure contenance. Observez votre interlocuteur, manifestez de l’empathie, bref soyez en phase avec lui tout au long de l'entretien.