NRJ Agir pour la planète: nos 10 thèmes de prévention

Le - modifié le - Par .

NRJ AGIR POUR LA PLANETE s’articule autour de 10 thématiques fortes et essentielles pour la protection de l’environnement. Découvrez-les tout de suite et souvenez-vous: il n'y a pas de petits gestes !

1/ Eau

Consommer moins d’eau l’été (douches à la place des bains, arrosage. Le soir, recyclage de l’eau notamment des piscines) permet de limiter les problèmes de pénurie d’eau et de dégradation de la qualité de l’eau. La pollution par les hommes modifie la qualité de l’eau et en rend une partie inutilisable.

 

2/Energie

Pour réduire les émissions de gaz à effets de serre et le gaspillage de l’énergie, il existe de nombreuses solutions, dont celle de l’énergie renouvelable (éolienne, solaire...) A notre échelle, rouler moins vite, prendre de bonnes habitudes ( ne pas allumer lorsqu’il fait jour, couvrir les plats, dégivrer le réfrigérateur …) participe aux économies d’énergies et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

 

3/Transport

Les transports causent de nombreuses nuisances : sur l’environnement (dans la mer, par le transport maritime; dans l’air par le transport routier),  sur la santé (nuisances sonores, maladies respiratoires et cardio-vasculaires). En pratiquant le co-voiturage, en utilisant les transports en commun, on réduit le nombre de véhicules sur les routes, et donc les nuisances.

 

4/ Espace urbain

Le développement croissant des villes côtières s’accompagne de nombreuses nuisances: déplacements quotidiens motorisés plus nombreux, volume des déchets ménagers en hausse. Respecter les moyens mis en œuvre dans sa ville (tri sélectif des déchets, se déplacer avec les transports en communs ou favoriser le déplacement en véhicules non motorisés.) participe à les limiter.

 

5/ Espace rural

La dégradation des paysages méditerranéens, dûe à une mauvaise valorisation des territoires ruraux et une mauvaise information, favorise la disparition d’espèces animales et végétales utiles et augmente la vulnérabilité face aux inondations, incendies et sécheresse. Les sentiers, la faune et la flore sont à respecter. Certaines espèces sont en voie de disparition et les promeneurs doivent être mieux informés.

6/ Littoral

Le littoral est un espace très convoité pour le développement du tourisme. Cependant c’est un espace fragile et exposé à la menace d’extinction d’espèces marines, la mauvaise qualité de l’eau de l’air. Au cours des après repas et des ballades en bord de mer, il est impératif de prévoir une poubelle pour les déchets (ou aller à la poubelle la plus proche !) et de ne pas les laisser sur la plage ou de les jeter dans la mer… Les animaux marins en souffrent !

 

7/ Tourisme

Le tourisme de la région méditerranéenne permet des recettes considérables, l’enjeu est donc de concilier la forte fréquentation du littoral et le respect de cet espace. Le tourisme est quelque chose de bénéfique pour une région, malheureusement, une forte densité de population au même endroit équivaut à de nombreux dégâts. Il faut se renseigner auprès des offices de tourisme pour pratiquer un tourisme durable qui passe en premier lieu par le respect des lieux de vacances.

 

8/ Forêts

L’Homme a modifié le paysage de la côte. Les arbres et les forêts constituent une  ressource potentielle pour de nombreux domaines (agriculture, industrie, artisanat, loisirs…). C’est un élément fondamental dans le fonctionnement de l’écosystème. Pour éviter les feux de forêt accidentels, éteindre ses cigarettes dans un cendrier et non dans la nature !

 

9/ Sol et désertification

Il faut lutter contre l’érosion et protéger les sols de l’urbanisation pour limiter les dégradations.  En premier lieu : ne jamais rejeter de produits dans la nature (huiles de vidange…) qui pourraient polluer le sol et les nappes phréatiques.

 

10/ Population

C’est souvent elle qui est à l’origine des pressions environnementales dans de nombreux secteurs (économiques et sociaux). La répartition dans l’espace de la population doit être prise en compte dans l’aménagement du territoire. Un respect total des règles et un esprit civique permettront à la fois de vivre en harmonie mais aussi de participer à la sauvegarde de l’environnement.