Notre top 5 des meilleurs streamers gaming français

Le

Déjà en progression, le streaming de jeu vidéo a connu une croissance exceptionnelle en 2020, notamment grâce aux confinements. Focus sur les 5 streamers français en train de marquer leur époque.

ZeratoR, le Bon Samaritain

Âgé de 30 ans, ZeratoR est le streamer français qui a cofondé le désormais très célèbre Z Event, événement caritatif qui a permis de récolter plus de 5 millions d’euros pour Amnesty International France lors de son édition 2020. En plus d’avoir initié ce projet rassemblant parmi les plus gros streamers français, Adrien Nougaret est également un chef d’entreprise accompli. Web TV, société de production, studio de jeu vidéo, l’homme au million d’abonnés sur Twitch a aussi créé son propre tournoi e-sport sur l’un de ses jeux préférés, la ZrT TrackMania Cup.

Squeezie, fidèle à ses premières amours

Autre hyperactif, Squeezie s’est énormément diversifié ces dernières années avec notamment un grand saut réalisé dans la musique qui lui a permis d’être désigné par le public comme Révélation francophone de l'année aux NRJ Music Awards 2020. Lucas Hauchard n’en oublie pas pour autant son premier amour, le gaming. Il n’est évidemment pas le streamer le plus actif, mais il rassemble tout de même 2,5 millions d’abonnés grâce à sa notoriété et à la grosse dose de bonne humeur qu’il injecte à chacun de ses Lives, le jeudi sur Twitch.

Gotaga, le professionnel

Souvent accompagné d’amis streamers qui auraient aussi pu faire partie de ce top (Mickalow, Doigby, Locklear, Kameto, etc.), Squeezie est également un proche du seul Français le dépassant en termes de nombre d’abonnés sur Twitch : Corentin Houssein, alias Gotaga, qui est avant tout un gamer professionnel. Vainqueur de tournois e-sport sur des Call of Duty, celui que l’on surnomme The French Monster a également cofondé la célèbre Team Vitality. Gotaga compte 2,7 millions d’abonnés sur Twitch et s’est fait un nom dans la culture populaire (chanson du rappeur Vald à son nom, stream en direct avec Antoine Griezmann, Neymar, etc.).

Domingo, le serial streamer

Pouvant lui aussi se targuer d’avoir une expérience dans l’e-sport (avec notamment des victoires sur des tournois Call of Duty: Black Ops en 2010), Domingo a démarré le streaming peu après avec pas mal de League of Legends, puis a su, comme Squeezie, se diversifier au fil du temps. Continuant de streamer ses parties sur des titres très éclectiques, Pierre-Alexis Bizot est aussi à la tête du talk-show le plus populaire de l’Internet français, Popcorn. S’étant servi de ses expériences de présentateur radio sur NRJ et BeIN Sports, Domingo s’est d’ailleurs entouré pour ce rendez-vous hebdomadaire d’autres streamers gaming comme Ponce ou Sardoche.

Un atout féminin nommé Maghla

Avec son amie Jeel, Maghla est le visage féminin du streaming français actuel. Grande fan de jeux vidéo depuis son enfance, elle réalise de longs Let’s play, notamment sur les jeux d’horreur qu’elle adore. Adolescente timide souvent encouragée à jouer par ses parents, elle s'est servie de ses débuts en 2016 sur Twitch, où la communauté est réputée pour être plus bienveillante que sur la majorité des autres sociaux, afin de s’affirmer dans la vie. Maghla est aujourd’hui suivie par près de 500 000 personnes et est très appréciée des autres streamers français.