Le -
modifié le -

Notre top 5 des meilleurs jeux Terminator

© 

The Terminator: Future Shock

Sorti en 1995 (un an plus tard pour l’Europe), The Terminator: Future Shock est l’exemple type qu’un jeu à licence est en mesure de réussir la transition entre septième art et jeu vidéo. Considéré comme le précurseur du jeu de tir en vue subjective, Bethesda Softworks transpose l’univers de science-fiction de James Cameron sous forme de FPS. L’intrigue se déroule en 2015 où la guerre contre les machines bat son plein. Le contexte apocalyptique s’appuie également sur l’attaque nucléaire de Skynet. Le titre élabore les prémices du monde ouvert avec une grande liberté d’action.

The Terminator: Rampage

Également édité et développé par Bethesda Softworks, The Terminator: Rampage voit le jour en 1993. Il peut être considéré comme le chaînon manquant entre Wolfenstein et Doom. Le moteur graphique et la direction artistique présentent de nombreuses similarités. Toutefois, le présent titre possède une identité propre. Le gameplay s’appuie davantage sur l’aspect labyrinthique des niveaux, renvoyant à la mythologie grecque. Ce n’est donc pas un hasard si l’antagoniste est un Minotaure cyborg. Pour le vaincre, il est nécessaire de collecter des pièces pour confectionner un pistolet à plasma.

Terminator 2: Judgment Day

Ce qui constitue l’un des meilleurs films de la saga a donné lieu à un titre tout aussi incontournable. Terminator 2: Judgment Day est un jeu de plateformes qui respecte la trame du long-métrage. Idéal pour profiter de niveaux variés où l’on incarne plusieurs personnages. L’occasion de revivre des scènes cultes, comme la course-poursuite à moto ou les nombreuses confrontations entre le T-1000 et le T-800. À cela s’ajoutent des énigmes et une difficulté corsée pour relever le challenge.

Terminator 3: The Redemption

Considéré aussi comme un titre ardu, Terminator 3: The Redemption est un jeu d’action à la troisième personne. Bien qu’il ne révolutionne en rien le genre, il se révèle efficace avec un gameplay nerveux et simple à maîtriser. On apprécie le soin apporté à la scénarisation qui s’appuie sur le film de Jonathan Mostow. Il en découle une progression fluide et plaisante qui offre une mise en scène spectaculaire, servie par des effets pyrotechniques somptueux pour un jeu sorti en 2004.

RoboCop vs Terminator

Derrière ce crossover surprenant se cache un titre quelque peu oublié qui a très bien vieilli depuis sa parution en 1994 sur consoles de salon. RoboCop vs Terminator entremêle donc ces deux univers de science-fiction. En ce qui concerne l’intrigue, l’idée s’appuie sur le comics éponyme de Frank Miller. Niveau gameplay, le titre exploite les fondamentaux du jeu d’action de type « run and gun ». Avec une telle appellation, le rythme est soutenu et les réflexes sont mis à rude épreuve. À noter que vous incarnez uniquement Alex Murphy et non le T-800.