Nekfeu et ses albums: un rappeur à contre-courant

Le - Par .

A 29 ans, Nekfeu a une carrière impressionnante et une discographie riche et variée. Retour sur les projets musicaux du rappeur accompli.

Nekfeu: ses albums

Artiste parmi les plus populaires du rap français, Nekfeu s’est imposé au fil du temps comme une référence. Avec plusieurs années de carrière derrière lui, rythmée par des sorties d’albums et des récompenses, l’artiste a accumulé les succès. Ken Samaras de son vrai nom a d’abord débuté sa carrière dans divers collectifs à l’image de L’Entourage, 1995, 5 Majeur ou encore S-Crew. En 2011, il a également participé aux premières éditions des «Rap Contenders», où il a créé le buzz. Avec un flow et une technique infaillible, celui qui n’a jamais hésité à aborder des sujets de société a très vite prouvé ses talents de rappeur. Et pour cause, l’une de ses punchlines a longtemps été reprise sur la Toile: «J’gratte, j’gratte et la nuit j’me défoule contre tes textes (…) Clap Clap: c’est le bruit de mes boules contre tes fesses.»

Fort de ses premières expériences, Nekfeu a par la suite décidé de se lancer en solo. C’est en 2015 qu’il a dévoilé son premier opus intitulé «Feu», porté par les morceaux «Nique les clones, Pt II», «On verra» ou encore «Ma dope». Sur Youtube, les vidéos ont également cartonné dès leur publication avec plusieurs dizaines de millions de vues. Un premier record donc pour l’artiste qui a signé le meilleur démarrage de l’histoire du top téléchargements pour un premier album d’un artiste français. Cette même année est aussi marquée par la réédition de cet opus, «Feu Réédition», dévoilée le 4 décembre. L’album contient huit titres inédits et plusieurs instrumentaux. Deux ans après la sortie de «Feu», Nekfeu s’est aussi vu offrir le disque de diamant avec plus de 500 000 exemplaires vendus.

© Getty Images

Nekfeu et son deuxième album «Cyborg»

En 2016, Nekfeu a annoncé la sortie d’un autre album baptisé «Cyborg», comprenant quatorze titres dont huit en collaboration avec d’autres artistes. Il s’est ainsi entouré de Clara Luciani pour «Avant tu riais», Alpha Wann pour «Vinyle», Nepal pour «Esquimaux» ou encore Crystal Kay pour «Nekketsu». Et c’est lors d’un concert donné à l’AccorHotels Arena de Paris, le 1er décembre 2016, que le rappeur a surpris son public en annonçant la sortie de cet opus. Pour l’occasion, Nekfeu a même interprété en exclusivité le morceau «Squa», extrait de ce nouveau projet. Et une fois de plus, le rappeur s’est imposé dans l’industrie du rap puisque dès sa sortie, l’opus a battu le record de l’album le plus écouté en streaming en une journée en France. Deux semaines après sa sortie, l'album a été certifié disque de platine avec 100 000 exemplaires vendus. Un an plus tard, il a obtenu le triple disque de platine avec plus de 300 000 exemplaires écoulés.

Nekfeu et «Les Étoiles vagabondes»

Jamais aucun artiste français n’avait réussi une telle promotion. Rares sont les chanteurs/rappeurs à provoquer un raz-de-marée de réactions dans les médias avec un projet inédit. Mais Nekfeu aime casser les codes. Et l’artiste a visiblement réussi son pari! Et pour cause, en mai 2019, une vidéo est postée sur Youtube et sur les autres réseaux sociaux afin d’annoncer l’énorme nouvelle: la sortie d’un film-documentaire intitulé «Les Étoiles vagabondes» réalisé par Syrine Boulanouar et l’artiste lui-même. «Un album au cinéma», voilà comment le rappeur a d’abord présenté son idée. Révélé en juin lors d’une séance de projection unique, le projet sur grand écran a réalisé un excellent démarrage en obtenant la première place du box-office et le record français d’entrées pour un documentaire musical diffusé au cinéma sur une seule séance.

Et le jour de la diffusion, une autre surprise est également proposée aux fans de l’artiste. Nekfeu a décidé de dévoiler son troisième album, «Les Étoiles vagabondes». Le 7 juin, la première partie a ainsi été publiée sur les plateformes de streaming avec dix-huit morceaux inédits, suivis de seize autres titres partagés quelques jours plus tard avec «Les Étoiles vagabondes: Expansion». L’album a connu un véritable succès. Il est très vite certifié triple disque de platine.

Mais alors, quelle ligne conductrice a utilisé Nekfeu pour ce projet? L’artiste s’est livré à cœur ouvert: «Tous les éléments composant l’univers, les galaxies, les amas de poussière, les astres, s’éloignent les uns des autres inexorablement. Un peu comme nous. Et quand deux étoiles sont trop proches et que l’une d’entre elles explose, il arrive qu’elle condamne l’autre étoile à errer sans trajectoire dans l’univers. On les appelle les étoiles vagabondes.»  Une approche touchante et plus personnelle aussi puisque Nekfeu a évoqué ses histoires d’amour passées tout au long de cette «Expansion» avec l’omniprésence d’une mystérieuse ex-compagne.

À travers les images du film-documentaire, Nekfeu a plongé les téléspectateurs dans les coulisses de la réalisation de ce troisième album. Durant 1h34, le public a été plongé dans l’univers de l’artiste, entre ses doutes, ses craintes et ses histoires passées mais aussi ses voyages, de Paris à Mytilène en Grèce, puis à Tokyo, jusqu’à Los Angeles en passant par la Nouvelle-Orléans: «Je ne sais pas si je fuis Paris, ou si j’ai besoin de fuir ma routine d’artiste lorsqu’elle devient trop étouffante (…) Je suis devenu un étranger dans ma propre ville (…) Je vise des trucs plus grands en termes d’inspiration, c’est pour ça que j’ai envie de bouger. Il faut qu’on continue de voyager, de voir d’autres ambiances. Si on reste trop à Paname, on va déprimer», a-t-il raconté.

Les albums de Nekfeu: des critiques positives

A chaque sortie d’album, celui qui a aussi obtenu un rôle au cinéma est au centre de toutes les attentions. Tous les yeux sont rivés sur l’artiste et les médias s’en donnent à cœur joie. Le projet musical et cinématographique «Les Étoiles vagabondes» a d’ailleurs largement été commenté dans la presse. Et pour son plus grand plaisir, Nefkeu a reçu des critiques positives. Le Figaro par exemple a très vite souligné «le parcours sans fautes pour Les Étoiles vagabondes, le nouvel album de Nekfeu» qu’il considère comme étant «sincère, virtuose et mélancolique» et pour lequel le rappeur «confirme son statut d’artiste accompli». Le journal Le Figaro n’a d’ailleurs pas été le seul à tomber sous le charme de ce projet. Les Inrocks ont également apprécié «l’autoportrait vulnérable et touchant» proposé par l’artiste. 

Lire aussi