Le -
modifié le -

Minecraft : un jeu avec une destinée pas comme les autres

© 

Une idée simple, un succès fulgurant

Le projet Minecraft débute en 2009 sous la direction de Markus Persson. Le studio de développement Mojang a pour ambition de créer un jeu pour les navigateurs web. Le concept repose sur un jeu de type « bac à sable ». L’environnement est généré de manière aléatoire. Par la suite, la collecte de ressources naturelles sert à modéliser son propre univers. Avec un tel potentiel, la durée de vie est illimitée. Son accessibilité via le Net, l’excellent écho de la presse spécialisée et le bouche-à-oreille de joueurs conquis permettent de franchir la barre de 10 millions d’exemplaires lors de sa première année de sortie.

La communauté Minecraft sollicitée pour le contenu des mises à jour

Entre 2009 et 2011, Minecraft bénéficie de nombreuses mises à jour. On distingue principalement les versions Alpha et Beta durant cette période. S’ensuit une version « définitive » qui reste néanmoins ouverte à plusieurs changements. Corrections des bugs et nouvelles fonctionnalités font l’objet de modifications, parfois à un rythme hebdomadaire. Le rôle de la communauté et ses signalements occupent une place prépondérante dans cette orientation stratégique.

Les consoles de salon n’échappent pas au phénomène Minecraft

En 2014, Microsoft rachète Mojang, confirmant ainsi la volonté de se tourner vers les consoles de salon. Initiative déjà réalisée en 2012 avec un portage sur Xbox 360, puis l’année suivante sur PlayStation 3. Dorénavant, Minecraft s’adapte aux contraintes de supports autres que les ordinateurs. Progressivement, le phénomène touche la PlayStation 4 et la Xbox One. Cette dernière propose une fonctionnalité « cross-platform » afin de jouer avec les communautés PC et Nintendo. En 2017, les deux dernières versions en date sortent sur Nintendo Switch et New Nintendo 3DS.

Des versions pour tous les supports existants

Traduit dans plus de 95 langues, Minecraft n’épargne aucun média, pas même l’univers des tablettes et smartphones. Disponible sous Android, Windows Phone et iOS, Minecraft Pocket Edition est un succès colossal puisqu’elle est la version dématérialisée la plus téléchargée avec plus de 30 millions de ventes. De plus, elle reste très fidèle à la version PC originale. On peut également apprécier les plaisirs de ce sandbox en réalité virtuelle via l’Oculus Rift et le Microsoft HoloLens.

Vers un Minecraft 2 ?

Une telle réussite laisse forcément la porte ouverte à un hypothétique Minecraft 2. Toutefois, Microsoft préfère se focaliser sur des spin-offs plutôt qu’une véritable suite. Preuve en est avec Minecraft : Story Mode et Minecraft: Education Edition. En 2019, Mojang devrait sortir Minecraft : Dungeons, un jeu d’action-aventure. Cela permet d’étendre l’univers de base sans scinder la communauté. Avec son modèle économique différent et son concept addictif, il n’est donc pas étonnant que Minecraft préserve sa place de leader parmi les jeux les plus vendus au monde.

nrjgames-news-E32017-Minecraft