Mettez la gomme et devenez champion du monde de rallye avec WRC 9

Le

Le jeu officiel du Championnat du monde des rallyes revient pour la saison 2020 avec un WRC 9 qui sort sur toutes les dernières consoles. On vous dit ce que vaut le dernier titre de Kylotonn Games.

Un WRC 9 toujours aussi fidèle et complet

Depuis 2015 et la sortie de WRC 5: FIA World Rally Championship, le studio français Kylotonn Games s’attache à rendre à la fois réalistes et passionnants les jeux de la série WRC démarrée en 2001 sur PlayStation 1. Toujours édité par Bigben Interactive qui a acquis la totalité du capital du studio en octobre 2018, WRC 9 conserve la licence officielle FIA permettant au jeu de contenir les treize véritables rallyes initialement programmés de la saison 2020. Même les trois nouvelles manches n’ayant pas pu avoir lieu à cause de la pandémie de coronavirus, le rallye Safari au Kenya (gravier), le rallye de Nouvelle-Zélande et le rallye du Japon (asphalte), sont jouables. On retrouve également les écuries officielles de WRC, dont les voitures des champions du monde français Sébastien Ogier et Sébastien Loeb, et celles des divisions inférieures (la WRC-2, la WRC-3 et la J-WRC qui sert au développement des jeunes pilotes).

© Bigben Interactive

Un jeu plus communautaire

Après un WRC 6 qui s'était grandement amélioré en termes de réalisme (gameplay et graphismes), et un WRC 7 qui avait été bouleversé par un changement de régulation permettant d’avoir des voitures plus puissantes, WRC 8 avait marqué un tournant dans l’histoire de la franchise, en offrant un gros lot de nouveautés. Particulièrement appréciés, le nouveau mode carrière qui avait été largement complété en termes de gestion et la météo devenue dynamique sont de retour dans ce WRC 9 ne bougeant que peu en termes de graphismes et de gameplay. Choses somme toute normales, puisque la retranscription des voitures et des spéciales était déjà quasi parfaite et que le pilotage demandait déjà un très grand sérieux dans WRC 8

La grande nouveauté de ce WRC 9 est à aller chercher dans les modes Club System et Copilote. Le premier nommé permet de se faire ses propres championnats, avec ses amis ou d’autres joueurs en ligne (sans avoir besoin pour autant que tout le monde soit connecté en même temps), et le second met le joueur dans la peau d’un co-pilote dans un mode online.

© Bigben Interactive

En attendant les sorties Next-Gen

Disponible sur PlayStation 4, Xbox One et PC depuis le 3 septembre (avant une sortie prochaine sur Nintendo Switch, PlayStation 5 et Xbox Series), WRC 9 ne révolutionne pas, mais ne trahit pas non plus la série. Toujours aussi réaliste, le titre présente peu de nouveautés, mais elles sont suffisamment satisfaisantes (meilleure tenue de route, nouveaux modes de jeu communautaires, licence FIA 2020) pour convaincre les fans de rallye. D’autant que son grand concurrent DiRT Rally 2.0 n’aura très vraisemblablement pas de suite cette année. Cerise sur le gâteau, WRC 9 permet de jouer avec quinze voitures ayant marqué l'histoire de la discipline, comme la Toyota Corolla championne du monde des constructeurs 1999, pilotée par Didier Auriol et Carlos Sainz, ou encore la Citroën Xsara WRC de Sébastien Loeb, quasiment imbattable en 2005. Forcément un très bon point aux yeux des passionnés, qui auront également la possibilité d’apprécier en jeu vidéo l’intégralité d’une saison tronquée par le coronavirus.