Le -
modifié le -

Maroon 5 enflamme l'AccorHotels Arena à Paris malgré un problème technique

© © Getty Images / Mondadori Portfolio

Après une première partie orchestrée par la jeune chanteuse norvégienne Sigrid, les 20 000 spectateurs de l'AccorHotels Arena ont vécu une petite frayeur. Celle de ne pas voir arriver sur scène leur groupe préféré. Et pour cause, "un souci électrique", qui a plongé le public dans l'incompréhension totale. Après de longues minutes d'attente, le groupe Maroon 5 a finalement commencé son show peu avant 22 heures, soit avec 40 minutes de retard. Un véritable soulagement pour les fans…

 

Les plus grands classiques de Maroon 5

Le concert a débuté avec la diffusion sur écrans géants de quelques images du film "Retour vers le futur". Adam Levine et ses compères sont apparus sur scène quelques minutes plus tard en interprétant leur devenu mythique "What Lovers Do". Et c'est ainsi que le leader du groupe a lancé les festivités.

L'artiste a par la suite enchaîné ses plus grands classiques et ce, à une vitesse folle. "Payphone", "This Love", "Misery", "Animals", "Harder to Breathe" ou encore "Makes me Wonder", Adam Levine a offert les hits incontournables de sa discographie, sans faire de pause. 

Adam Levine, un véritable showman

Vêtu d'un t-shirt portant l'inscription "Kisses" laissant apparaître ses nombreux tatouages et coiffé d'une crête presque rasée, Adam Levine a par la suite ralenti le rythme pour la deuxième partie de son concert. L'artiste a ainsi interprété "One more night", mais aussi "Sugar", "Girls like You" (avec un clin d'œil au classique "Forever Young" d'Alphaville) et "She will be loved" en acoustique, sans oublier "Moves like Jagger". Bref une setlist efficace qui a su ravir les fans des Maroon 5, toujours plus nombreux à suivre les aventures de ce groupe pas comme les autres.