Maghla : son parcours dans le gaming

Le

Avec ses lives sur Twitch et ses vidéos sur YouTube, Maghla est devenue l'une des streameuses françaises les plus suivies. Retour sur son parcours pour le moins atypique !

Une histoire de famille

Le jeu vidéo, Maghla a toujours baigné dedans ! Il faut dire qu'avec des parents passionnés de gaming, il lui était difficile de passer à côté ! C'est donc tout naturellement que la streameuse devenue star de Twitch a découvert cet univers dès le plus jeune âge avec des best-sellers comme Doom ou World of Warcraft. Très rapidement, Maghla − ou Barbara de son vrai prénom − s'initie au jeu de rôle en ligne massivement multijoueur, le MMORPG pour les connaisseurs.

C'est donc en ligne qu'elle noue des amitiés avec d'autres gamers et s'épanouit peu à peu. En 2016, la fan de gaming décide de créer sa chaîne sur Twitch et se lance, non sans appréhension. Elle n'a que 17 ans et après des débuts hésitants, Maghla dévoile une personnalité singulière qui ne passe certainement pas inaperçue. Et ça plait !

Des débuts prometteurs

Progressivement, les internautes commencent à s'intéresser à ses contenus. Maghla se spécialise un temps dans les streams de jeux vidéos d'horreur qu'elle adore particulièrement comme Through the Woods ou encore The Evil Within. L'humour caustique de la jeune femme détonne et sa bonne humeur fait mouche. La streameuse se diversifie alors en proposant des streams plus variés. Devant ce succès encourageant, la youtubeuse en herbe décide de se consacrer entièrement au live. Mais derrière des débuts grisants, l'épuisement guette. Maghla passe près de 10 heures par jour à streamer et ne fait plus rien d'autre.

Elle vit de plus en plus mal des avis et les commentaires négatifs qui déferlent parfois sur les réseaux sociaux à son sujet. Car le stream est aujourd'hui encore un univers très masculin dans lequel le sexisme existe. La jeune femme doit donc sans cesse assoir sa légitimité et combattre les préjugés. À 26 ans, c'est le burn-out. Son corps lui dit qu'il faut stopper les excès et se reprendre en main.

Une prise de conscience salvatrice

De nature combative, la gameuse rebondit rapidement. Elle se remet au sport et se ménage plus de temps pour elle. Une manière de remettre de l'ordre dans sa vie sans pour autant renoncer à sa passion ! Car comme elle le dit elle-même, vivre du streaming est une chance exceptionnelle. Et puis, Maghla peut compter sur de nombreux soutiens, parmi lesquels figure l'une des autres figures féminines emblématiques du stream en France.

Le parcours de Maghla est en effet difficilement indissociable de celui de la streameuse Jeel avec laquelle elle est devenue amie. Les deux gameuses ont même passé le premier confinement ensemble et posté des vidéos best-of de leur "coloconfinement" mouvementé pour le plus grand bonheur de leurs abonnés ! En 2020, elles ont même mis en scène leur faux mariage à l'occasion des Z Event en octobre 2020. Comme quoi, dans le monde du streaming, on sait aussi s'amuser sans se prendre au sérieux !