Le -
modifié le -

Mabel: «J’ai commencé à écrire mes chansons à 5 ans»

Découvrez vite l'interview de Mabel!

L’année 2019 commence très fort pour Mabel. La jeune artiste, âgée de 23 ans, connaît un succès fulgurant depuis la sortie de son hit «Don’t Call Me Up». En quelques mois, le clip du morceau a d’ailleurs été visionné plus de 45 millions de fois sur YouTube. Et bonne nouvelle: son premier album intitulé «High Expectations» sera dévoilé en juillet prochain.

Inspirée par de grands noms de la musique RnB tels que les Destiny’s Child ou encore Justin Timberlake, Mabel a toujours été entourée d’artistes. Et pour cause, ses parents sont aussi très connus sur la scène musicale. Son père est producteur et sa mère, Neneh Cherry, est chanteuse: elle a notamment sorti deux hits incontournables des années 1990, «Seven Seconds» et «Woman».

Mabel, Mabel McVey de son vrai nom, a donc hérité d’une culture musicale riche et variée: «J’ai grandi autour de personnes créatives, en studios et en tournées, nous a-t-elle confié. J’ai été nettement inspirée quand j’étais enfant à commencer la musique. Comme j’ai grandi avec, j’ai été imprégnée naturellement mais ils ne m’ont pas forcée, c’était juste parce que c’était mon environnement.»

Mabel, prodige de la musique?

Très jeune, la chanteuse - qui a participé aux premières parties du chanteur Harry Styles - a été plongée dans un univers artistique. Si elle n’a jamais été «poussée» par ses parents, la jeune femme a tout de suite su qu’elle souhaitait embrasser la même carrière que sa mère: «J’ai commencé à écrire des morceaux à l’âge de 5 ans mais j’ai écrit plus sérieusement quand j’avais 18 ans. (…) Mes parents me conseillent en tant que père et mère et non en tant que producteur et artiste. Les conseils que j’ai reçus  de la part de mes proches sont plutôt sur le fait d’être moi-même, honnête et faire de mon mieux.»

Depuis le succès de son hit «Don’t Call Me Up», la vie de Mabel a été chamboulée. Aujourd’hui célèbre – et très suivie par ses fans sur les réseaux sociaux – l’artiste vit pleinement son rêve: «Je n’avais aucune idée que cela arriverait. C’est ce qui est magique, d’un jour à l’autre, tout peut changer.»