M. Pokora, Louane, Gwen Stefani… Quelles sont les traditions des stars pour Noël?

Le - modifié le - Par .

Que ce soit maintenant ou lorsqu’ils étaient des enfants, ces artistes aiment Noël et ses traditions. Au micro d’NRJ, Bilal Hassani, Gwen Stefani, M. Pokora, Louane et Ofenbach se sont confiés sur cette période exceptionnelle de l’année!

Bilal Hassani et ses 3 règles d’or

Pour Bilal Hassani, Noël est un moment particulier. Tous les ans, cette période de l’année est régie par trois règles d’or qu’il ne peut enfreindre: «Moi j’ai trois éléments clés pour chaque Noël et c’est très important pour moi tous les ans. Le premier, les huitres. Les huitres c’est trop important, je mange des huitres pendant toute la période de Noël. En deux, les chants de Noël! Surtout les chants de Noël traditionnels, j’adore écouter des chorales, des trucs à capella de 56 minutes ou 3 heures. Je mets des compilations de ça, j’adore. Et trois, Mariah Carey. Mariah Carey à toutes les sauces, les deux albums de Noël et les concerts de Noël.»

Et c’est d’ailleurs avec Mariah Carey que Bilal Hassani a eu son meilleur souvenir de ce Noël: «J’étais au concert de Noël de Mariah Carey à Bercy et j’avais gagné et j’ai eu la chance de la rencontrer. Et j’ai pu parler avec elle un tout petit peu. Elle m’a souhaité ‘Joyeux Noël’. La reine de Noël m’a souhaité ‘Joyeux Noël’, donc un peu stylé, je crois que c’est un de mes meilleurs souvenirs de Noël.»

Gwen Stefani a sa propre chorale de Noël

Depuis toujours, Gwen Stefani est une fan de Noël. La chanteuse a d’ailleurs sorti quelques albums spécialement pour cette période, dont «You Make It Feel Like It’s Christmas». Aujourd’hui encore, le titre éponyme est un franc succès. Et de voir que de nombreuses personnes l’écoutent encore, est déjà un beau cadeau pour l’artiste: «Concernant mon album de Noël, sorti il y a trois ans maintenant je crois, et c’est ça qui est bien, chaque année j’aime le réécouter, recréer cette ambiance. J’étais en voiture la dernière fois et j’ai écouté ‘You Make It Feel Like It’s Christmas’ à la radio et pour moi c’est un rêve de savoir que je fais partie des souvenirs de Noël des gens.»

En dehors de ça, Noël est un moment où il faut déborder d’énergie, notamment lorsqu’il s’agit de faire les cadeaux: «J’aime tout dans Noël. Je suis un peu comme tout le monde, au moment où ça devient le rush, qu’il faut courir partout, on se dit ‘mais pourquoi est-ce qu’on fait tout ça ?’ Et ce que j’aime le plus c’est d’être une mère pendant la période de Noël. C’est assez cool, essayer de créer de nouveaux souvenirs pour tes enfants, les traditions aussi, auxquels ils pourront s’accrocher plus tard.»

Justement cette année, et comme toutes les autres, ses fils n’ont pas dérogé à une coutume inédite, celle des pyjamas de Noël: «J’ai trois garçons de 15, 12 et 6 ans, et il y a deux semaines ils ont commencé à mettre leurs pyjamas d’elfes, et je me disais ‘Mais ils sont trop âgés pour ça’ alors qu’eux, ils sont assez nostalgiques à propos de ça. Et c’est ça qui est bien avec Noël, construire des souvenirs.»

Une chose est sûre, pour Gwen Stefani, c’est aussi l’occasion de se retrouver tous en famille et de passer de bons moments: «Avec ma famille, on est un peu des gens bizarres. Avec mon grand-frère, qui a d’ailleurs jouer du piano sur mon morceau ‘Let Me Reintroduce Myself’, il joue de l’accordéon, il l’apporte avec plein d’autres instruments, des percussions, et le soir du Réveillon, généralement on va à l’église, on revient, on s’assoie et on joue tous ensemble comme une chorale de Noël. Très embarrassant mais très amusant!»

M. Pokora: son premier Noël avec son fils Isaiah

Pour le chanteur français, ce Noël va être bien différent des précédents. Alors qu’il s’apprête à devenir père pour la seconde fois, M. Pokora fêtera son premier Noël avec son fils Isaiah. Né en janvier dernier, l’artiste a hâte de transmettre ses traditions: «Il y a une tradition que j’aimais quand j’étais petit c’est qu’on n’ouvrait pas les cadeaux le 24 au soir, mais le 25 au matin. Et j’adorais cette excitation la nuit, en sachant que j’allais me réveiller le matin, du coup j’étais toujours réveillé super tôt tellement que j’étais excité le matin, dès que je voyais qu’il faisait jour je me levais pour aller ouvrir les cadeaux. Donc je pense que ça c’est un truc que je vais essayer de garder avec mon fils et ouais c’est un truc pour moi, ouvrir les cadeaux le 25 au matin c’est important.»

Louane se revendique «la psychopathe de Noël»

Louane ne rigole pas avec Noël! Pour la jeune femme, les fêtes de fin d’année sont l’occasion de retrouver ses proches, de s’offrir des cadeaux. Entourée des gens qu’elle aime, elle attend ce moment avec impatience: «Noël de base, c’est une tradition. Je fais Noël d’une façon assez classique, donc j’ai envie qu’elle vive ça. Après, honnêtement vu son âge, je ne pense pas que ça va la transcender cette année. Mais pour nous ça va être très excitant c’est clair!»

Pourtant, un événement du Réveillon est plus que primordial pour la jeune maman, celui de l’apéro: «Mais quelle image de ma famille je donne en disant ça», dit-elle amusée. «Pour nous c’est vraiment le moment de l’apéro, dans ma famille le 24 au soir il y a toujours avant qu’on dine un énorme apéro et c’est toujours le moment trop cool où on chante des chansons […] C’est grave le moment où on est excités. En gros c’est LE moment où on lance Noël dans ma famille.»

En dehors de ça, Louane a une véritable passion pour les décorations de Noël. L’artiste raffole des guirlandes, des boules, des chaussettes et tous les objets de ce genre: «Je pense que je suis LA personne fan de Noël x1000. Je fais partie des gens fous qui décorent les chambres. Qui mettent des minis sapins de Noël dans les chambres. Mon appart, on rentre dedans, c’est la maison du Père Noël. C’est à dire que devant mon appart, genre devant la porte d’entrée, déjà dehors il y a une guirlande de Noël sur la porte. Ça fait peur, je fais des collections. Tous les ans je fais des collections. Là typiquement, je fais partie des gens qui n’ont absolument rien à acheter cette année. LEs magasins sont fermés? Ce n’est pas grave je n’ai pas besoin d’acheter des décorations pour mon sapin. Tout va bien. Franchement, je suis une psychopathe de Noël.» 

Et alors que sa cave déborde littéralement de décorations, Louane n’a pas pu s’en empêcher et à craquer sur deux, trois petites choses: «Je n’avais pas besoin mais j’ai quand même commandé deux trois petits trucs, j’ai commandé un carton dans la pièce à côté sous mon sapin de trucs de Noël que j’ai reçu pour cette année. Et y’a genre 12 cartons à la cave que je dois aller chercher. Je suis flippante!»

Mais l’interprète de «Donne-moi ton coeur» assume pleinement ce grain de folie. Elle se propose même de dépanner ceux qui en manqueraient: «Dites-moi si vous avez besoin, j’en ai beaucoup trop! Envoyez-moi un message, je vous envoie des boules de Noël, y’a pas de soucis!»

Ofenbach: les rois de la mise en scène

Pendant les fêtes, le célèbre duo Ofenbach est obligé de se séparer pour retrouver respectivement leurs familles. Une sorte de mini pause qui les aide à se ressourcer et à profiter de leurs proches. L’occasion aussi pour Dorian et César de vivre pleinement cette période: «On mange comme des sagouins tous les ans. Donc c’est vrai que c’est un peu le moment où tu ne manges pas pendant une semaine après. C’est surtout le moment où on se retrouve tous ensemble au même moment. Ça fait plaisir de se revoir. C’est un moment de retrouvaille.»

Au micro d’NRJ, César se souvient de son enfance et de cet événement qu’était Noël. Et pour cause, avec ses frères et soeurs, ainsi qu’avec ses cousins, les enfants revisitaient de véritables pièces de théâtre: «Moi il y a un truc que je faisais quand j’étais petit. On devait faire une pièce de théâtre chaque année, mais en plus vachement bien, on faisait des décors chez ma tante. On allait une semaine en avance chez ma tante faire des décors de fou, et on avait fait un extrait de Jean-Michel Ribes, ‘Musée haut, musée bas’, du coup on avait retapé toutes les parties de l’appartement de ma tante avec un faux tableau de la Joconde et plein de statues et c’était trop bien!»

Lire aussi