Louane se remémore son parcours à The Voice: «La pire étape c’était les battles»

Le - modifié le - Par .

Quand elle avait à peine seize ans, Louane a passé les auditions à l’aveugle de The Voice. C’est là que tout a commencé pour elle. Pourtant, elle ne garde pas un bon souvenir d’une des étapes.

Aujourd’hui Louane est une femme accomplie. Heureuse maman d’une petite fille, elle a récemment sorti son dernier album studio baptisé «Joie de vivre». Porté par les singles «Donne-moi ton coeur» ou encore «Poésie Indécise», la chanteuse s’est entouré de Damso pour le composer.

Alors que la réédition de son opus est enfin disponible, Louane se souvient avec émotions des premiers moments de sa carrière. Au micro d’NRJ, elle est revenue sur son aventure The Voice. A l’époque, elle n’a que seize ans. Et elle n’aurait jamais imaginé qu’interpréter «Un homme heureux» de William Sheller l’emmènerait là où elle est maintenant: «J’avais seize ans et deux jours quand j’ai fait les auditions à l’aveugle, j’étais petite» dit-elle au micro d’NRJ.

Et à son jeune âge, elle a très mal vécu une des étapes symboliques de The Voice, les battles: «La pire étape c’était les battles. A l’époque il n’y avait pas tout ce qu’ils ont ajouté depuis. Les battles c’était chaud… Je n’aimais pas ça, tu devais chanter avec une personne et c’était l’un de vous deux qui restait, horrible!»

Louane: touchée par la reprise d’une candidate de «Donne-moi ton coeur»

En 2009, Louane reprenait les chansons des plus grands artistes dans The Voice. Aujourd’hui, ce sont les candidats de cette nouvelle saison du télé-crochet qui interprètent ses titres. Et une prestation l’a particulièrement marquée. Pendant cette session des auditions à l’aveugle, Marghe chante «Donne-moi ton coeur».

Une version qui a séduit Florent Pagny qui la prend dans son équipe. Derrière son écran, Louane est surprise d’entendre cette reprise de son morceau: «C’est super touchant! A chaque fois je me dis ‘Ah ouais ok, y’a quelqu’un qui a choisi une de mes chansons.’»

Louane s’en rappelle encore, le choix de sa chanson n’a pas été évident: «Moi je me rappelle du moment où j’ai choisi ma chanson, c’était stressant, c’était flippant, je cherchais à trouver la chanson qui allait le plus toucher les gens, l’interprétation… J’avais réfléchis, ce n’était pas quelque chose qui coulait de source», conclut-elle à notre micro.

Lire aussi