"Lost And Found" : les secrets de l'album de Jorja Smith

Le - modifié le - Par .

Jorja Smith a su, dès son premier album "Lost And Found", se forger une place dans l’univers de la soul. Quels sont les secrets de son succès ? Focus sur un disque pas comme les autres.

Une voix accrocheuse

Il suffit de fermer les yeux pour planer sur la voix enchanteresse de Jorja Smith. Peu importe dans quelle langue elle chante, le ton est expressif, la résonnance est sensible. Au gré des registres abordés, elle répand un bien-être autour d’elle en modulant sa voix, d’un timbre fragile ou puissant. Comme dans son hit "Teenage Fantasy" où ses tourments d’adolescente prennent des airs graves.

Sa voix, sortie des profondeurs, est scindée par des passages mélancoliques, et c’est bien là le don de cette jeune Anglaise métisse: chanter en accord avec son texte. Drake, Kendrick Lamar et Bruno Mars n’ont pas attendu la sortie de son premier album "Lost and found" pour deviner le potentiel de la pop star. Ils l’ont invitée à partager l’un de leurs titres ou les premières parties de leurs tournées, avant qu’elle ne démarre une carrière très prometteuse.

Des textes engagés

Il a fallu 5 ans à la chanteuse native de Walsall pour sortir son opus "Lost And Found". À 16 ans, elle écrivait déjà ses premiers textes, telle la ballade mélancolique au piano "Where did I Go ?" qui a tapé dans l’œil de Drake. Cet album, elle le fera seule, sans aucune collaboration, un pari risqué qui lui a apporté d’emblée la notoriété. Ryan Patrick, du journal canadien Exclaim! spécialisé en musique indépendante, exprime son point de vue: "Avec des chants de formation classique, une ferveur narrative et un talent pour l'invention mélodique, Lost & Found sert à la fois d'introduction et de fondation".

Car la beauté de ses chansons raconte pour chacune une histoire qui dépasse largement les niaiseries de midinettes. "Blue Lights", sa révélation, traite de l’angoisse des adolescents noirs face à l’autorité publique. Jorja Smith, toujours en quête de réponses, s’interroge sur les responsabilités de chaque être et sur les inégalités sociales dans son hit "Lifeboats (Freestyle)".

Un album très mature

Jorja Smith a très tôt eu conscience des messages que pouvaient porter les chansons, de leur capacité à faire réfléchir, et de leur aspect social. Elle n’a que 21 ans, et pourtant, elle fait déjà preuve d’une maturité qui impressionne.

Elle aborde le thème des relations amoureuses sous un angle loin d’être idyllique. Ses titres "Lost and Found", "The One" ou encore "February 3rd" dévoilent les tensions à chaque étape de sa vie, pour trouver son équilibre, découvrir son autre, et accepter ses chagrins amoureux. Des morceaux sombres, exprimés avec son calme habituel pour davantage de répercussions. Sur un rythme soul, R&B ou jazzy, cher à la chanteuse. Et toujours, cette nonchalance, et cette sincérité qui ne peut que toucher son public.

Lire aussi