Lola Dubini : zoom sur sa carrière d'actrice

Le - modifié le - Par .

Lola Dubini est autant estimée pour ses talents de chanteuse que pour ses rôles d’actrice. Une artiste qui prône avant tout la dérision, provoquant un jeu naturel et authentique.

Le petit écran

Lorsque les téléspectateurs découvrent la série "Olivia" créée par Franck Ollivier, qui est la suite de "La Vengeance aux yeux clairs", ils reconnaissent Laëtitia Milot, actrice du feuilleton "Plus belle la vie", mais aussi Lola Dubini. La chanteuse lyonnaise n’en est effectivement pas à sa première apparition à la télévision, s’étant fait connaître en 2009, alors qu’elle n’était âgée que de 15 ans, comme candidate, dans "La France à incroyable talent".

Elle y atteindra les demi-finales. En 2017, elle partage le show de l'émission "Nouvelle Star" au côté de Erika Moulet et a aussi proposé une chronique musicale et humoristique : "la Lola box". Elle fait ses premiers pas de comédienne au théâtre dans la pièce "Ados" avec Jason Rolland et Pascal Buil. Une pièce qui traite sans complexe des problèmes de l’adolescence, de l’amitié et de l’amour.

Un bain de rires et de fraîcheur qui colle parfaitement à l’image de celle qui a conquis les internautes avec ses vidéos sur YouTube. Dans "Olivia", diffusée depuis le 20 septembre 2019 sur la chaîne RTS Un, RTBF et enfin le 17 octobre 2019 sur TF1, la pop star joue l’assistante de maître Olivia Alessandri, allias Laëtitia Milot, qui s’acharne à défendre les plus démunis. La série remporte un franc succès, Lola Dubini, dans la peau de Clotilde, volerait presque la vedette à l’actrice principale, par son jeu naturel et pétillant.

Le grand écran

La grande porte s’ouvre pour Lola Dubini grâce à une comédie "Quand on crie au loup", signée Marilou Berry et sortie le 3 juillet 2019. Lola incarne le personnage de Clélia, dans une ambiance drôle et légère qui frise le burlesque. Interviewée par CNEWS, la fille de Josiane Balasko et nièce de Richard Berry explique son choix.

"J'adore les films pour enfants. Mon attachement à ce cinéma est très nostalgique. En plus d'être des films pour enfants, ils peuvent être appréciés par tous les publics. Ils sont comme des arcs-en-ciel, ils déclinent toutes les couleurs des émotions."

L’histoire met en scène un jeune garçon, Victor, qui vit chez son grand-père (Gérard Jugnot) et ne cesse de déplacer les forces de l’ordre sans autre motif que celui de s’amuser a inventé des histoires. Jusqu’au jour où il se déroule un vrai braquage et que plus personne ne répondra à son appel.

Lire aussi