Lizzo: l’avenir du R’n’B ?

Le - Par .

A 31 ans, Lizzo est l’étoile montante de la musique urbaine. Avec trois albums à son actif, la jeune femme fait sensation aux quatre coins de la planète. Retour sur sa carrière.

Lizzo déchire ! Ces dernières années, Melissa Viviane Jefferson, de son vrai nom, s’impose comme étant le nouveau visage du R’n’B mais également du rap. Elue l'artiste de l'année par le Time Magazine, la chanteuse baigne dans le monde de la musique. Lorsqu’elle a 10 ans, elle commence une formation de classique. Son instrument de prédilection ? La flûte traversière.

Un talent qu’elle exploitera plus tard dans de nombreux morceaux qu’elle a composés. A côté de cela, le chant n’est pas encore omniprésent dans ses compositions. Quelques années plus tard, l’adolescente s’essaye au rap. Ses premiers essais sont concluants et avec des amis, son premier groupe voit le jour, «Cornrow Clique». Mais sa carrière commence réellement quand Lizzo décide de se lancer en solo.

Son premier album, «Lizzobangers», sort en 2013. L’opus contient au total 15 titres inédits. Cet exercice lui plaît. Elle ne perd pas de temps et lance son deuxième album «Big Grrrl Small World», deux ans plus tard. Chaque projet montre une autre facette de sa personnalité. Un côté aussi attachant que ses fans adorent.

Le succès de «Cuz I Love You»

Son talent ne passe pas inaperçu. Le producteur de musique, Ricky Reed, décide alors de la prendre sous son aile. Ce dernier l’aide à trouver toutes les clés pour que sa voix soit puissante mais douce à la fois. Après la sortie d’un EP, «Coconut Oil», son troisième album studio est produit, «Cuz I Love You».

Ce dernier traverse toutes les frontières et conquit le cœur de millions de personnes. Et pour cause, de nombreux singles sont devenus incontournables. A commencer par «Juice», «Truth Hurts» ou encore «Good As Hell». Dès sa sortie, l’opus se place en tête des classements. En une semaine, plus de 500 000 exemplaires sont écoulés. Il atteint la 4e place du Billboard 200.

Lors de la 62e cérémonie des Grammy Awards, Lizzo est récompensée pour «Cuz I Love You», dans la catégorie «Meilleure album urbain contemporain». Mais également pour la «Meilleure prestation vocale R&B traditionnelle» avec son titre «Jerome». Le même soir, elle joue en direct du Staples Center. Elle débute sa prestation en rendant hommage à Kobe Bryant, disparu quelques heures auparavant. «Ce soir, c’est pour Kobe». Elle fera un medley de «Cuz I Love You» et de «Truth Hurts».

Une artiste qui brise les codes

Mais si Lizzo plaît autant, c’est également grâce à son style qu’elle assume pleinement. En effet, l’artiste a été confrontée quand elle était plus jeune à de nombreuses moqueries à cause de son physique et de sa corpulence. Mais aujourd’hui, la chanteuse en a fait une force.  Dans plusieurs chansons, elle parle librement de positivité corporelle, comme dans «Juice».

Cette différence, Lizzo en a fait une force. A côté de tout cela, elle se qualifie comme étant une artiste engagée. Ses morceaux sont une façon pour elle d’exprimer son point de vue sur certains sujets. Dans «My Skin» elle aborde ses origines, afro-américaines. Dans «Boys», elle évoque sa sexualité.

Toujours en quête de nouvelles idées, Lizzo n’hésite pas à collaborer avec des artistes qu’elle aime. Comme ce fut le cas avec Ariana Grande pour «Good As Hell». Rihanna l’avait aussi félicitée pour sa prestation aux MTV VMA. Une chose est sûre, Lizzo n’a pas fini de faire parler d’elle. La musicienne a encore de nombreuses idées en tête.

Et le cinéma pourrait en faire partie. En effet, la chanteuse a endossé un second rôle dans le film «Queens». Aux côtés de Jennifer Lopez et de Cardi B, elle interprétait une strip-teaseuse qui tentait d’arnaquer de riches hommes de Wall Street. Une expérience qu’elle a beaucoup appréciée. Que ce soit dans la musique ou dans le cinéma, une longue carrière l’attend.

Lire aussi