Life is Strange 2 : l'épopée de Sean et Daniel touche à sa fin

Le

Square Enix nous a enfin dévoilé le cinquième et dernier épisode de son excellent Life is Strange 2. Entre dilemmes et émotions, les aventures de Sean et Daniel Diaz se concluent en beauté.

Toujours plus proche du Mexique

Plus de quatre mois après la sortie du quatrième épisode, Square Enix et le studio français DONTNOD Entertainment ont mis à disposition début décembre 2019 l’ultime épisode de Life is Strange 2 intitulé Wolves. Suite d’un premier jeu narratif qui avait marqué l’année 2015, ce deuxième Life is Strange nous plonge depuis plus d’un an sur Playstation 4 et Xbox One au cœur de la fuite de Sean et Daniel Diaz.


Ayant vu leur père se faire tuer devant leurs yeux par un policier à Seattle dès le début du jeu, les deux frères se sont ensuite échappés de chez eux en direction de Puerto Lobos, la ville mexicaine natale de leur père. Après quatre premiers épisodes très riches en rebondissements et ponctués d’une rencontre avec leur mère, Sean et Daniel se sont retrouvés et doivent maintenant rejoindre le Mexique comme le souhaitait leur père.

Avez-vous été un bon grand frère pour Daniel ?

Au début de ce Life is Strange 2 Wolves, Sean et Daniel sont dans le désert de l'Arizona où ils ont passé plusieurs semaines aux côtés de leur mère et d’autres membres d'une communauté vivant en marge du reste de la société. Daniel a pu y apprendre à maîtriser son pouvoir surnaturel qui devient de plus en plus puissant et lui permet même de blesser ou de tuer des êtres vivants. Avec un Daniel devenu de plus en plus fort et rebelle au fil des épisodes, il vous faut désormais choisir entre lui laisser exploser sa colère, ou lui dire de faire profil bas devant les autorités lancées à vos trousses. Mais certains choix seront restreints selon les décisions que vous avez prises dans les épisodes précédents, et Daniel ne se pliera à vos ordres que si vous l’avez suffisamment bien éduqué par le passé. Cet ultime épisode est forcément très prenant, notamment parce que le choix final, au moment de traverser la frontière, s’avère encore plus délicat que les décisions précédentes.

Un environnement magnifique, un message toujours aussi fort

Très immersif et fort en suspense tant on attend une belle fin pour les deux frères depuis le début de ce Life is Strange 2, ce Wolves est donc rempli de références aux précédentes décisions (et tisse même un lien avec le premier Life is Strange) malgré son temps de jeu réduit à 2 heures. Poursuivant leur idée de nous transmettre un message conscient sur la société d’aujourd’hui et les relations humaines, les développeurs du jeu nous disent également que chacune des décisions de notre vie peut avoir une influence positive ou négative sur celle-ci.


Encore une fois, les graphismes et la bande sonore sont à couper le souffle, et prennent de l’ampleur au milieu de l’environnement naturel, à la fois désertique et poétique, de l’Arizona. L’émotion est là, et le pari d’offrir un magnifique point final à cette histoire attachante est totalement réussi, comme l’ont souligné la plupart des critiques du monde entier. De quoi vous donner envie de plonger dans les cinq épisodes si vous n’avez pas encore goûté à ce deuxième volet. En attendant, on l’espère, un Life is Strange 3