L'heure du combat a sonné avec EA Sports UFC 4 !

Le

Après deux années d’absence, la franchise officielle de la plus grande ligue d’arts martiaux mixtes au monde a fait son grand retour avec UFC 4. L’occasion de retourner dans l’octogone pour combattre.

Un héritage technique plus accessible pour les combats

Contrairement à d’autres jeux de baston, les précédents jeux UFC se distinguaient par un gameplay particulièrement technique. Postures, frappes et méthodes de soumission au sol offraient un large panel de possibilités, conférant une variété évidente aux affrontements. Selon le profil des combattants et leurs aptitudes, chaque joueur pouvait appréhender différemment les confrontations.

Avec UFC 4, les équipes de Vancouver d’EA Sports ont souhaité modifier l’approche afin de rendre leur titre plus accessible, sans pour autant s’orienter vers un traitement arcade. Cela vaut, entre autres, pour les soumissions au sol. On notera que les habitués de la franchise ont toutefois la possibilité de renouer avec l’ancien système s’ils le désirent. Pour cela, il suffit d’effectuer un rapide réglage dans les options.

Une direction artistique au sommet

Concernant la direction artistique, la modélisation des personnages se veut toujours aussi réaliste. UFC 4 compte plus de 200 combattants. On retrouve ainsi Conor McGregor, Jon Jones, Amanda Nunes, Valentina Shevchenko ou Alistair Overeem. De nombreuses légendes sont également disponibles, comme Georges St-Pierre, Chuck Liddell ou Antônio Rodrigo Nogueira. Grâce à des mises à jour et des téléchargements à venir, d’autres athlètes devraient être amenés à rejoindre l’octogone toutes les semaines.

En ce qui concerne les animations (mouvements et expressions faciales), elles demeurent toujours aussi fluides. Les équipes d’EA Sports tirent le meilleur parti de leur moteur pour la génération de consoles actuelle. Côté ambiance, les tournois et la mise en scène immergent le joueur comme il se doit. Du public au commentateur, sans oublier l’arbitre, tout est orchestré pour retranscrire l’atmosphère des véritables UFC.

Un contenu à la hauteur des précédents opus

Pour le contenu, on retrouve la possibilité de créer son propre combattant avec de nombreux critères de personnalisation. Comme à l’accoutumée, les menus se distinguent par leur ergonomie. Les aptitudes physiques sont amenées à évoluer selon la nature des entraînements pour se focaliser sur une technique ou un style particulier. Le mode Carrière fait également son grand retour pour découvrir toutes les subtilités d’UFC 4.

Et le multijoueur ?

Côté multijoueur, il est toujours envisageable d’affronter un ami en local ou de s’adonner à des parties en ligne à travers le championnat du monde. Cependant, la suppression du mode Ultimate Team fait une absence remarquée. Pour varier les plaisirs, d’autres arènes que l’octogone sont intégrées afin de conférer une atmosphère de combats clandestins dans des tournois privés ou dans la rue. Avec UFC 4, Electronic Arts ne modifie pas foncièrement la formule de base de la franchise, mais en maîtrise tous les tenants. Il en ressort un titre immersif et au contenu dense pour se plonger dans l’univers des arts martiaux mixtes.