Les loups-garous existent-ils vraiment ?

Le - Par .

Teen Wolf, Twilight, Harry Potter, The Witcher… Ces créatures mi-homme mi-loup peuplent nos films et séries. Mais les loups-garous existent-ils vraiment ? Et d’où viennent-ils ?

Entre mythe et réalité

«L’homme est un loup pour l’homme», Thomas Hobbes ne croyait pas si bien dire ! Cette croyance selon laquelle la transformation d’un homme en loup serait possible est tenace. «En occident, les premières légendes arrivent dans la mythologie grecque», raconte Taous Merakchi dans le podcast Feu de camp. Et elles ont voyagé jusqu’à nous.

Les loups-garous, aussi appelés lycanthropes, sont des créateurs légendaires d’humains capables de se métamorphoser en loup. Complète ou partielle, cette métamorphose est le plus souvent involontaire et a lieu à chaque pleine lune. Lors de ce processus, les loups-garous deviennent des monstres mangeurs d’hommes et ne sont plus maîtres de leurs pulsions sanguinaires.

On ne naît pas loup-garou, on le devient.

La plupart des légendes racontent que les lycanthropes ne sont pas des êtres surnaturels par nature. Ils seraient plutôt victimes d’un sort ou d’une malédiction qui les condamne à une vie monstrueuse.

Certains pensent plutôt que ce serait un choix volontaire de pactiser avec le diable. Cette menace a été prise très au sérieux entre le XVIe et le XVIIe siècle. «En effet, on parle très souvent de la chasse aux sorcières, mais il y a eu aussi une grande vague de procès pour lycanthropie» à cette époque. Des centaines voire des milliers de «loups-garous» accusés d’être des serviteurs de Satan ont été exécutés.

Dans le podcast Feu de camp, découvrez comment des personnes a priori ordinaires se sont transformées en loups-garous féroces à la soif de sang insatiable.

Écoutez l’épisode dédié de Feu de camp sur le site et l’application NRJ ou sur toutes vos plateformes d’écoute préférées.

Lire aussi