Les Enfoirés: les artistes sont-ils payés pour leur engagement?

Le - modifié le - Par .

C’est l’une des questions qui se posent le plus souvent au sujet des Enfoirés. Les artistes sont-ils payés pour leur participation au concert?

Pas de rémunération pour Les Enfoirés

Chaque année, ou presque, les équipes en charge de produire le spectacle des Enfoirés sont confrontées aux mêmes questions. Contrairement aux nombreuses rumeurs qui circulent sur la Toile, les différents artistes formant la troupe des Enfoirés ne perçoivent aucun salaire pour leur engagement. En d’autres termes, Christophe Maé, Slimane, Vitaa, Black M, Soprano et leurs acolytes acceptent de participer bénévolement au concert des Enfoirés. Ils sont ainsi, en moyenne, une cinquantaine d’artistes à monter sur scène sans percevoir le moindre cachet. Mieux encore, certains n’hésitent pas à mettre de côté leurs bisbilles avec d’autres artistes le temps de l’événement. Tous abandonnent par ailleurs leurs droits d’interprète (les artistes perçoivent normalement des revenus lorsque leurs chansons sont interprétées) à l’association fondée par Coluche.

Un spectacle promotionnel

Bien qu’ils ne soient pas payés pour participer aux Enfoirés, les artistes qui se regroupent dans la troupe bénéficient d’une belle promotion pour leurs carrières respectives. Chaque année, le concert des Enfoirés réunit plusieurs dizaines de milliers de spectateurs dans les salles (plusieurs concerts sont organisés), et autour d’une dizaine de millions de téléspectateurs en moyenne le jour de la diffusion du concert sur TF1. Avec cette exposition médiatique, il est fréquent de voir des chanteurs ou des comédiens profiter d’un regain de notoriété. Attention toutefois à ne pas suspecter les intentions de ces artistes bénévoles. Une grande majorité d’entre eux répond en effet à l’appel des Enfoirés pour défendre la cause, et uniquement pour cela.

Comment sont financées les autres dépenses ?

Si les artistes qui se produisent lors du concert des Enfoirés ne sont pas rémunérés, le spectacle engendre de grandes dépenses. Le matériel utilisé pour les décors, la création des costumes, la location de la salle, etc., viennent chaque année plomber le budget des Restos du Cœur. Heureusement, toutes ces dépenses (estimées à 5 millions d’euros en 2020) sont indirectement assumées par les marques qui décident de promouvoir leurs produits lors des coupures pubs durant la diffusion TV (TF1 assume une grosse partie de ces dépenses et se rémunère ensuite par sa régie publicitaire). Des subventions et des partenariats complètent une bonne partie du financement du spectacle des Enfoirés. Résultat, la production du show des Enfoirés ne coûte quasiment rien. L’ensemble des bénéfices réalisés grâce à la vente d’albums et de DVD peut ainsi être entièrement reversé à l’association qui vient en aide aux personnes les plus démunies.

Lire aussi