Léopold Lemarchand: focus sur son personnage emblématique, Gérald

Le - modifié le - Par .

Gérald est un type qui prend tout au premier degré… Tout. De quoi créer des situations hilarantes. Découvrez l’histoire du personnage qui a fait exploser le youtubeur Léopold Lemarchand.

C’est en novembre 2017 que les internautes découvrent Léopold Le Pérave, jeune comédien alors âgé de 25 ans. Le youtubeur, qui se fait aujourd’hui appeler Lemarchand, arrive à capter l'attention d’un large public grâce au personnage de Gérald. Cet homme a la particularité de tout prendre au premier degré!

On découvre à travers des saynètes extrêmement drôles les problèmes de compréhension de Gérald à chaque fois que ses amis utilisent des expressions imagées. «C’est infernal depuis ce matin j’ai un chat dans la gorge.», peut-on par exemple entendre une amie de Gérald dans l’une des vidéos. L’image passe alors en noir et blanc et zoome sur le visage angoissé du héros. Il partage ainsi ses rêveries : «Je pensais mon amie digne de confiance et j’apprends à l’instant qu’elle se nourrit de félins domestiques».

L’humour absurde de Gérald est accentué par le comique de répétition. Les premières vidéos composées de sketchs assez brefs deviennent des court-métrages poétiques par la suite.

Dans la quatrième aventure du personnage attendrissant, on comprend que sa particularité accroit son sentiment de solitude. Il se promène alors avec un ami et prend toutes les indications des panneaux au pied de la lettre. L'inscription «Tout doit disparaitre» en vitrine d'un magasin l’inquiète sur la fin du monde ou encore le panneau «STOP» lui donne envie de s’arrêter indéfiniment.

Mais pourquoi Gérald prend-il tout au premier degré? «J’aime laisser planer le doute, laisser au lecteur ou au spectateur la liberté de penser que Gérald est autiste, que c’est une anomalie ou qu’il est juste étourdi.», explique Léopold Lemarchand pour le Webzine Branchés Culture.

Léopold Lemarchand: d’où vient Gérald?

Le personnage de Gérald est en décalage total avec la réalité. Léopold Lemarchand assure ne pas être aussi naïf dans la vie. Ces situations à mourir de rire ne viennent donc pas de son vécu. «J'ai juste imaginé quelqu'un prendre tout au premier degré et, quelques mois après, je me suis dit "faisons une vidéo !". Ensuite, je me suis dit que j'allais faire ce gimmick de mec qui prend tout au premier degré, ça dramatise la situation. Quant au système de noir et blanc, y'a plein de youtubeurs qui l'ont fait avant moi. Mister V l'a fait avec Rémi susceptible, des Américains l'ont fait avant, donc je n'ai rien inventé mais je trouvais que c'était le plus simple pour faire réagir Gérald.», explique Léopold à Purebreak, en 2018.

Léopold Lemarchand est un passionné de cinéma. Le Youtubeur, également comédien, n’a pas hésité à prendre exemple sur ses films préférés pour créer Gérald.  «Je m’inspire de mes références cinématographiques. Par exemple, «Y-a-t-il un pilote dans l’avion ?» ou «La Cité de la Peur» où il y a beaucoup de blagues au premier degré.», a-t-il raconté sur France Inter.

Léopold Lemarchand et son alter-égo Gérald: succès garanti

Léopold Lemarchand, anciennement Le Pérave, atteint des records de vues sur YouTube grâce à Gérald. Les quatre vidéos mettant en avant ce personnage à côté de la plaque, ont été vues, en tout, plus de six millions de fois.

Dans la première vidéo publiée sur sa chaîne, Léopold fait appel à McFly & Carlito. Il s’entoure ensuite de comédiens ou d’autres stars de YouTube comme Danielle, Marion Seclin, Anna Apter ou encore Pierre Lapin.

Gérald: star de YouTube et de BD

Fort de ce succès, Léopold Lemarchand imagine les aventures de Gérald sous forme de BD. «Gérald - tome 1 Le type qui prenait tout au premier degré» parait aux éditions Lafon, le 23 janvier 2020. Le personnage hilarant des vidéos YouTube a désormais le droit a un passé, une famille et une personnalité à part entière. Le résumé de la BD détaille : «Voici Gérald. Gérald est un garçon hors du commun. Il prend tout au premier degré ! Tout ! Lorsqu'il s'agit de trouver l'amour ou un emploi, tout devient compliqué. Il est temps pour lui de prendre sa vie en main. Enfin façon de parler bien sur ...»

Gérald devient attachant non seulement grâce aux histoires de Léopold mais aussi grâce aux dessins de Mister Box. «Je ne connaissais absolument pas le monde de la BD. Du coup, j’ai regardé son compte Instagram et j’ai flashé ! Si je partais à l’aveugle, je savais ce que je ne voulais pas. Je ne voulais pas un style enfantin mais quelque chose de mature, quelque chose de beau. En me disant que si ça me plaisait, ça plairait aux gens. Et je n’ai pas déchanté quand j’ai vu les premiers dessins de Mister Box.», révèle Léopold Lemarchand à Branchés Culture.