« League of Legends » : T1 et Faker champions du monde pour la quatrième fois

Le - Par .

L’équipe T1 a remporté son quatrième titre de champion du monde de « League of Legends ». Portés par leur capitaine, l’emblématique Faker, les Coréens rentrent un peu plus dans l’histoire du E-Sport.

Et de quatre ! Faisant partie du club le plus apprécié en Asie, portés par le capitaine le plus emblématique de l’histoire de « League of Legends », les Coréens de T1 se sont imposés 3-0, ce dimanche, face aux chinois de Weibo, aux championnats du monde de «League of Legends» à la grande joie des supporters présents au Sky Dome de Séoul.

Quatrième graal donc pour Faker, considéré par beaucoup comme le plus grand joueur de l’histoire de « LoL ». Le Coréen de 27 ans dont la blessure au poignet avait rebattu les cartes et l’avait éloigné des trophées durant sept ans reprend sa place sur le trône, et signe une démonstration d’abnégation et de résilience.

Très bien accompagnée, l’intégralité de l’équipe a été saluée pour sa performance. Considéré comme le meilleur joueur du tournoi, Zeus et son personnage Yone ont avec cette prestation fait taire les critiques concernant le mental du joueur lors des grandes compétitions. A noter l’excellente prestation du joueur TheShy, mais surtout celle de Gumayusi. Ce dernire a fait l’exploit de ne pas mourir une seule fois lors des trois matchs de la finale.

Les influenceurs français admiratifs

Cette victoire de T1, et surtout de Faker, a fait grand bruit chez les streamers français, à commencer par Kameto. Le patron de la structure e-sport K-Corp a reconnu avoir mal jugé Faker. Le streamer estimait avant le tournoi que le boss coréen n’avait plus ce qu’il fallait pour remporter un titre majeur. Il a été obligé ce dimanche de reconnaitre son erreur.

D’autres influenceurs ont commenté cette victoire comme Domingo qui a tweeté : « T1 de nouveau champion du monde, c’est beau… ». L’émoi et l’explosion qu’a créée la victoire de T1 dans le stade de Séoul créera surement de nouvelles vocations ! Rebeudeter s'est par exemple questionné sur sa capacité ou non à devenir professionnel de « League of Legends » un jour, les commentaires sous son tweet le décourageront surement !

Boussole de notre époque, les réactions des influenceurs montrent la croissance de l’intérêt français pour la discipline « LoL ». Les matchs de la finale ont même été diffusés ce dimanche matin dans une grande majorité des cinémas français, permettant aux fans de vivre un moment convivial se rapprochant d’une diffusion d’un match de football.