Le -
modifié le -

Le saviez-vous? Le grand-père d'Enrique Iglesias a été enlevé lorsque le chanteur était jeune

© © Getty Images / Mauricio Santana

Le grand-père d’Enrique Iglesias enlevé par l’ETA

Né à Madrid en 1975, Enrique Iglesias grandit entouré de sa famille en Espagne. À l’âge de 7 ans, il est confronté à l’enlèvement de son grand-père par le groupe séparatiste basque ETA avec, fort heureusement, un dénouement heureux. Par précaution, Enrique Iglesias est toutefois envoyé aux États-Unis pour poursuivre sa scolarité. Le chanteur latino, qui ne quitte jamais sa casquette, décidera d’ailleurs de s’installer outre-Atlantique et de faire carrière dans la musique sans retour en Espagne.

Une enfance loin de sa famille

À cause de cet événement, Enrique Iglesias est contraint de grandir loin de sa mère (ses parents sont séparés à l’époque, et Enrique Iglesias vit seul avec son père aux États-Unis). Le chanteur latino trouvera néanmoins une maman de substitution en la personne d’Elvira Olivares, sa nounou. Le chanteur lui dédicacera d’ailleurs son premier album.