"Le Jeu de la dame" : 5 choses à connaître sur la série

Le - modifié le - Par .

"Le Jeu de la dame" a su conquérir les adeptes de Netflix, révélant l'actrice Anya Taylor-Joy. 5 anecdotes indispensables à connaître sur cette mini-série !

1. "Le Jeu de la dame" aurait pu être un film

Le roman de Walter Tevis, publié en 1983, avait particulièrement inspiré l'acteur Heath Ledger. Ce dernier souhaitait réaliser un film basé sur ce thème. Elliot Page avait été choisi pour interpréter le rôle principal. Malheureusement, Heath est décédé avant de mettre son projet à exécution, et l'idée d'un long-métrage a été abandonné. C'est la plateforme Netflix qui a fini par reprendre la production, avec la réalisation d'une mini-série en 7 épisodes (de 56 minutes), et une seule saison.

Anya Taylor-Joy a accepté le projet sans lire le script

La jeune actrice avait cependant lu le roman original de Walter Tevis ! Passionnée par le thème du livre et impatiente de jouer le rôle charismatique et féministe de Beth Hammond, Anya Taylor-Joy s'est rapidement rapprochée du réalisateur Scott Frank, qui lui avait fourni le roman. L'actrice s'est donc lancée dans l'aventure de cette mini-série sans avoir lu le scénario. Elle n'a pas regretté sa décision, vu le résultat positif et le succès du "Jeu de la dame".

Anya Taylor-Joy porte une perruque

Non, l'actrice n'est pas rousse, et c'est bien une perruque qu'elle porte pour incarner le personnage de Beth Hammond. En réalité, elle est blonde. C'est Anya elle-même qui a suggéré au réalisateur d'opter pour cettte coupe. La coiffure et les cheveux sont devenus une particularité importante du personnage, avec un carré travaillé rappelant l'époque historique et une couleur propice à l'étrangeté. Impossible d'imaginer Beth Hammond sans cette coiffure distinctive !

Les parties d'échecs sont réellement jouées

Les acteurs se sont entraînés sérieusement, afin de jouer les parties d'échecs sans artifices, y compris les plus rapides. Ils ont mémorisé l'ensemble des coups pour jouer le plus naturellement possible. Les créateurs de la série, Scott Frank et Allan Scott, ont souhaité faire appel à des experts et des joueurs d'échecs célèbres, pour la cohérence et la justesse de la série. Ils ont même consulté le célèbre Garry Kasparov.

Les habits de Beth Hammond ne sont pas choisis au hasard

La costumière Gabriele Binder et les créateurs de la série ont travaillé minutieusement les tenues de Beth Hammond, interprétée par l'actrice Anya Taylor-Joy. Le détail important, ce sont toutes ces tenues en noir et blanc et à carreaux qui rappellent le milieu des échecs. Les tenues de Beth illustrent le personnage et son parcours, de la jeune fille pauvre et orpheline, à la joueuse d'échecs gagnant des tournois et touchant à l'univers du luxe.

Ces vêtements peuvent parfois se dégrader, montrant les failles du personnage et ses déviances (folie, alcoolisme). La tenue en long manteau blanc en Russie, choisie à la toute fin de la série, symbolise la supériorité de Beth Hammond, devenue la reine !