L’avocat, l'onctuosité au rendez-vous

Le - modifié le - Par .

L’avocat est un fruit climactérique : il continuera à murir une fois arrivé dans votre cuisine. Bien qu’il en existe plusieurs centaines de variétés, ceux que nous trouvons en France sur nos étals proviennent essentiellement du Guatemala et du Mexique comme le Hass ou le Fuerte.

Choisir et conserver les avocats

Pour choisir un bon avocat, la maturité ne doit pas être un critère,  il faut prendre en compte le moment où vous souhaitez le consommer, puisque celui-ci continue de mûrir après sa cueillette. Pour le conserver privilégiez un endroit frais, selon leur degré de maturation, ils se gardent entre 3 et 5 jours.  Vous avez entamé un avocat ? Pensez à garder le noyau sur la partie à garder, citronnez-la et emballez le tout avec un film alimentaire pour éviter le phénomène d’oxydation.

Sublimez vos recettes avec de l’avocat

Délicieux au naturel, il s’accommode facilement à d’autres mets pour en faire des plats savoureux.

Petit conseil de préparation : chauffé quelques minutes en le roulant de vos mains, l’avocat verra sa peau se décoller bien plus facilement.

Quelques idées de recettes :

 

Le saviez-vous ?

Les premières pousses d’avocatier ont été retrouvées au cours de fouilles dans les forêts tropicales du Mexiques qui ont pu révéler que déjà 8000 ans avant notre ère les Mayas et les Aztèques avait intégré l’avocat à leur alimentation.

Pour en savoir plus sur l’avocat rendez-vous sur le site des Fruits et Légumes frais en cliquant-ici