Lady Gaga évoque sa santé mentale et confirme prendre des médicaments antipsychotiques

Le - Par .

Lady Gaga est une artiste engagée, prête à ouvrir son cœur. Ce n'est donc pas un hasard si à l'occasion d'une interview accordée à Zane Lowe, la chanteuse a accepté de se confier sur sa santé mentale et d'expliquer les maux qui touchent son cerveau.

Lady Gaga

Lady Gaga à cœur ouvert. L'interprète de «Bad Romance» n'a jamais caché avoir été confrontée à des problèmes de santé. Dans le cadre de diverses interviews, la célèbre chanteuse n'hésite pas à détailler son combat contre ses troubles. 

Dans le cadre d'un entretien accordé à Zane Lowe, l'héroïne du film «A Star is Born» a ainsi expliqué avoir eu recours à des médicaments antipsychotiques, comme l'olanzapine, pour contrôler ses sautes d'humeur: «J'ai écrit une chanson sur Chromatica appelée 911, et c'est à propos d'un antipsychotique que je prends, parce que je ne peux pas toujours contrôler les choses que fait mon cerveau et que je dois prendre des médicaments pour arrêter le processus qui se produit.»

Sans détour, la chanteuse a confirmé être atteinte de troubles psychologiques: «Je sais que j'ai des problèmes mentaux et je sais qu'ils peuvent parfois me rendre non fonctionnel en tant qu'humain», a-t-elle poursuivi.

Lady Gaga et sa santé

Ce n'est pas la première fois que Lady Gaga évoque sa santé mentale. En 2018 par exemple, après avoir reçu le prix Changemaker Award au Gala de charité d'une association s'occupant de la santé mentale des enfants, l'artiste avait donné un discours poignant sur sa maladie: «J'ai lutté pendant longtemps, publiquement et en privé, à cause de mes problèmes de santé mentale. Mais je crois sincèrement que garder le secret vous rend malade.»

Violée à plusieurs reprises à l'âge de 19 ans, Lady Gaga souffre aujourd'hui de troubles de stress post traumatique, qui l'handicapent au quotidien: «J'ai des douleurs chroniques, avait-elle aussi confié lors d'un entretien pour Oprah Winfrey dans Elle. Je prends des médicaments, je suis suivie par plusieurs médecins. C'est comme ça que je survis. Et c'est ce que je veux pour tous ceux, adultes ou enfants, qui sont passés par quoi je suis passée. Je veux qu'ils sachent qu'ils peuvent survivre et gagner un Oscar. Et surtout je voudrais leur dire de ne pas hésiter à demander de l'aide. Et ceux qui sont témoins de ces souffrances, tendez leur la main. Dites leur que vous les voyez, que vous comprenez leur souffrance. Dites leur de vous raconter leur histoire.»

Lire aussi