La pêche-nectarine, un écrin de douceur

Le - modifié le - Par .

Elle ravit les gourmands à la belle saison, jaune, blanche ou sanguine, elle promet bien des saveurs sucrées. Juteuse et rafraîchissante, la pêche se consomme pelée ou non.

Choisir les pêches et les conserver

Fiez-vous à son parfum, une pêche sans odeur ne fera pas fureur. Sa peau ne doit pas avoir de tâches, ni de meurtrissures.  Contrairement aux idées reçues, la couleur de sa chair n’est pas un signe de maturité ou de fraicheur, la pigmentation n’influe ni sur l’arôme, ni sur le goût. De plus une pêche mûre aura la peau souple.

Pour conserver votre star de l’été, évitez le réfrigérateur qui leur fera perdre leur saveur et rendra leur chair farineuse et optez pour un compotier placé dans un endroit frais où vous les exposerez à plat dans les 2 jours.

Les bienfaits de la pêche

La pêche-nectarine est le fruit vedette de l’été, mûre ou à point, ses fibres tendres la rendent très digeste et bien tolérée même par les enfants.

Concocter des desserts et de salades aux milles saveurs

La pêche se mange aussi bien crue que cuite. Rincez-la sous l’eau froide et pelez-la si vous le souhaitez. Pour votre plus grand plaisir elle agrémentera vos salades et garnira vos plats salés.

Quelques idées de recettes :

 

Le saviez-vous ?

Plus de trente variétés de pêche étaient cultivées dans le jardin fruitier du Roi Soleil. Parmi elles, certaines répondaient au nom très évocateurs de « Belle de Chevreuse » ou encore « Téton de Venus ».

 

Pour en savoir plus sur la pêche rendez-vous sur le site de Fruits et Légumes frais en cliquant-ici.