La grande histoire de Xbox de 2001 à aujourd'hui

Le - modifié le

En 18 années d'existence, Microsoft s'est imposée durablement dans le paysage vidéoludique. À l'aube de l’avènement de la nouvelle génération, il est temps de revenir sur l'histoire de la Xbox.

Une boite révolutionnaire

Malgré son statut incontestable d'entreprise de premier rang du côté de l'informatique, Microsoft a attendu la fin de l'année 1999 pour se jeter dans l'arène du jeu vidéo. Au départ nommée la "DirectX-box", la machine de la firme américaine avait fort à faire pour briller dans cette industrie très compétitive dans laquelle Sony et Nintendo laissaient peu de place à la concurrence. Cependant, la Xbox possédait de nombreux atouts à son lancement aux USA en novembre 2001.

Il s'agissait de la première console équipée d'un disque dur interne et, même si cette fonctionnalité a été désactivée en Europe, elle supportait aussi la HD. À son lancement, le carton est réel en Amérique du Nord avec 1 million d'unités écoulées en 3 semaines. Mais là où la Xbox a frappé très fort, c'est avec son service révolutionnaire : le Xbox Live.

Le monde en ligne ouvre ses portes

Microsoft aura fait figure de pionnier dans le jeu en ligne avec son service connecté déployé dès fin 2002 aux États-Unis et quelques mois plus tard sur le Vieux Continent. Des jeux emblématiques de la première Xbox, comme Halo 2, deviendront des références du multijoueur connecté via le Xbox Live.

La marque de Redmond possède des serveurs robustes et très sécurisés qui ont toujours été cités en exemple par les joueurs comme par les professionnels. En plus de cette plateforme en ligne révolutionnaire, la Xbox originale se dotera de licences incontournables, comme bien évidemment Halo, Fable, Star Wars: Knights of the Old Republic, Ninja Gaiden, The Elder Scrolls III: Morrowind ou Forza Motorsport.

Un virage à 360°

Alors que la PS2 domine outrageusement le marché mondial, Microsoft décide de passer à la vitesse supérieure dès le mois de mai 2005 en annonçant la Xbox 360. La firme prend alors beaucoup d'avance sur ses concurrents puisque la console sortira plus d'un an avant sa principale rivale, la PS3. Une stratégie gagnante qui se soldera par plus de 85 millions de machines vendues dans le monde en 2016. Cette fois, Microsoft embrasse totalement l'ère de la haute définition et la Xbox 360 mettra l'accent sur ses fonctionnalités connectées ainsi que sur son architecture simple à appréhender pour les développeurs.

Les meilleures licences du marché sortiront donc sur la console qui se permettra même de récupérer des sagas autrefois uniquement disponibles chez Sony (GTA, Final Fantasy...). Les exclusivités (parfois temporaires) pleuvront aussi, avec des jeux comme Mass Effect 2, Bioshock, Halo 3, Forza Motorsport 4, Alan Wake et Gears of War. Une nouvelle manière de jouer sans manette sortait en 2010 avec la caméra Kinect. La firme a développé de nombreux jeux et fonctionnalités pour ce périphérique très populaire.

La machine à tout faire

Après le carton de la Xbox 360, Microsoft devait une fois encore se réinventer pour rester compétitive. C'est avec une approche focalisée sur le multimédia que la Xbox One est annoncée en mai 2013. Kinect est placé au centre de la nouvelle machine avec des commandes vocales. Elles permettent non seulement de discuter avec des amis, mais aussi de donner des ordres au système qui pourra lancer des jeux et des applications. Malgré tout, la marque n'oublie pas de garnir son catalogue pour le lancement qui a eu lieu en novembre 2013, avec des titres comme Ryse: Son of Rome, Dead Rising 3, Assassin's Creed IV: Black Flag et Battlefield 4.

Deux nouvelles versions de la console sortiront pour relancer l'intérêt des joueurs avec la Xbox One S en 2016 et surtout la Xbox One X en 2017. Cette dernière est encore à ce jour la machine la plus puissante du marché et peut faire tourner de nombreux jeux en 4K. D'un point de vue strictement matériel, la multinationale américaine est à l’avant-garde de l'industrie avec des consoles qui cumulent des performances de haut vol et une facilité d'accès déconcertante.

Les jeux au centre de l'équation

Depuis la sortie initiale de la Xbox One, Microsoft s'est remise en question et opte maintenant pour une stratégie presque exclusivement orientée vers les jeux (la rétrocompatibilité en est un parfait exemple). En 2018, Phil Spencer, le PDG de la division Xbox, a annoncé l’acquisition de plusieurs studios autrefois indépendants, comme Obsidian, Ninja Theory ou encore la création de The Initiative. Au total, 13 équipes s'occupent à présent de créer des exclusivités pour la firme. Avec ses Xbox Game Studios, la marque reprend le modèle de Sony et de ses Worldwide Studios pour attirer les joueurs.

Dans sa volonté de rendre le jeu vidéo toujours plus accessible, Microsoft a aussi mis au point le Xbox Adaptive Controller. Ainsi, les joueurs handicapés peuvent apprécier la majorité du catalogue de la Xbox One comme les autres. Alors que la nouvelle génération "Scarlett" approche avec ses prochaines machines au nom de code "Lockhart" et "Anaconda", Xbox semble plus que jamais bien équipé pour ne pas réitérer les erreurs du passé. Les joueurs sont plus que jamais au centre du discours de Phil Spencer et ses troupes. L'avenir de Xbox sera passionnant et l'E3 2019 en présentera les grandes lignes !