L'essentiel à savoir sur le cloud gaming

Le - modifié le

C'est une révolution qui se profile à l'horizon pour le jeu vidéo. Le cloud gaming aura une place centrale dans les années qui viennent et il est temps de faire le point sur cette technologie.

Cloud gaming, késako ?

Sous cette appellation anglophone se cachent des services de jeux vidéo à la demande. À titre de comparaison, il est ici question de plateformes comparables à Netflix. Contre un abonnement mensuel, vous avez accès à des centaines de titres en libre accès. Les jeux en question ne sont pas stockés sur votre machine, mais sur des serveurs à distance. Il est donc primordial de posséder une connexion internet robuste pour ne pas subir des désagréments durant une partie. Si cette nouvelle manière de consommer des jeux vidéo est encore toute récente, plusieurs acteurs majeurs de l'industrie se sont déjà idéalement placés dans cette course qui sera haletante.

Les stars du moment

Actuellement, il existe plusieurs services de cloud gaming déjà ouverts à la plupart des joueurs. C'est sur PC qu'ils sont très présents avec des plateformes comme Nvidia GeForce Now, GameStream ou encore Utomik. Tous sont basés sur le même modèle économique par abonnement mensuel. De leur côté, les consoles commencent tout juste à se lancer dans ce domaine et Sony a décidé de prendre les devants avec son PlayStation Now. Ce dernier propose plus de 750 jeux PS4, PS3 et PS2 en libre accès depuis une console PS4 ou un ordinateur. Des titres emblématiques comme The Last of Us, The Elder Scrolls Online ou encore Red Dead Redemption y sont jouables.

Les étoiles montantes

Sony devra bientôt partager la vedette avec plusieurs marques aux arguments solides. Il y aura par exemple Microsoft avec son Project xCloud. Ainsi, Xbox souhaite mettre à disposition l'intégralité de son catalogue sur d'autres machines comme les smartphones, tablettes et même les consoles concurrentes grâce au streaming. De son côté, c'est Google qui est attendu au tournant avec Stadia.

La firme américaine mettra le paquet en vous permettant de jouer et de continuer votre partie sur n'importe quelle machine (mobiles, PC, télé connectée...) grâce à la puissance du cloud. Également, lorsque vous regarderez la bande-annonce d'un jeu sur YouTube, vous pourrez ensuite jouer à ce titre directement grâce à un lien. De plus, Stadia sera mis à jour régulièrement afin que les jeux les plus gourmands soient compatibles. En gros, Google brisera la nécessité de s'équiper de nouvelles consoles puisque c'est bien la marque qui optimisera sa plateforme au fil du temps.

Un avenir prometteur

Le cloud gaming a donc pour but de proposer du jeu vidéo instantanément, sans que le joueur ait à se préoccuper du support sur lequel il joue. Du moment qu'une connexion internet est à proximité, le reste n'aura pas d'importance. Vous perdrez peut-être le bonheur d'aller acheter vos jeux en magasin, mais les services de "jeux à la demande" auront le mérite d'être accessibles absolument partout. Cependant, les consoles ne disparaîtront pas tout de suite puisque Microsoft et Sony ont la volonté de continuer à proposer un format palpable pour leurs productions en plus de mettre l'accent sur le cloud gaming. Bref, les jeux vidéo n'auront jamais été aussi accessibles.