Kiupe, la startup de jeux vidéo qui fait aimer les maths

Le - modifié le

Kiupe, c’est une startup lyonnaise de jeux vidéo pour enfants, qui veut leur faire apprendre les matières rébarbatives en s’amusant. Nous avons rencontré sa fondatrice, Vanessa Kaplan, qui a accepté de répondre à nos questions !


En janvier dernier, Kiupe a fait partie des lauréats de Lyon et la région Centre-Est pour le Prix La Tribune Jeune Entrepreneur 2017. Sur les six gagnants, quatre était des femmes, dont Vanessa Kaplan, créatrice de cette startup. Kiupe, qu’elle a fondée en 2012, crée des jeux vidéo pour les enfants. L’entreprise est basée à Lyon, à Bellecour. Vanessa Kaplan y emploie trois personnes à temps plein. De ce tout petit microcosme sont pourtant déjà sorties deux licences deux jeux vidéo : Math Mathews et Kilubu. L’objectif de ces jeux vidéo pour enfants ? « Faciliter l’apprentissage, de la primaire au collège », explique Vanessa Kaplan.


Transformer l’apprentissage des matières « pénibles » en plaisir

« Chez Kiupe, on pense que le moteur principal de ce plaisir correspond exactement à ce que propose un jeu vidéo : exploration, collaboration, expérimentation, réflexion, et un bon scénario », peut-on lire sur la page « A propos » de site de Kiupe. Un mantra que Vanessa Kaplan s’efforce de respecter à la lettre. Comme son nom l’indique, Math Mathews est une licence de jeux vidéo didactiques consacrée aux mathématiques, et notamment au calcul mental. « Notre objectif, c’est de transformer du contenu pénible en jeu ludique, explique Vanessa Kaplan. Nous avons traité les maths, mais aussi la musique, puisque nous préparons actuellement un nouveau jeu sur le solfège. En 2018, nous créerons aussi un nouvel épisode Maths Mathews sur les vecteurs en mathématiques. » Outre les jeux didactique, Kiupe a aussi créé une licence basée sur le jeu pur, Kilubu, où les jeunes joueurs doivent aider le héros à créer des potions magiques. Et la formule marche tout autant, puisque le jeu a reçu en 2014 le prix des enfants aux Wouap Doo Apps.
 

Des jeux faits maison

Chaque jeu créé par Kiupe est validé par un comité scientifique d’experts : orthophonistes, enseignants, ingénieurs pédagogiques… Et bien sûr les enfants, qui le testent ! « Pour les jeunes parents, nos jeux peuvent être intéressants : ils les installent sur leur iPad, et leurs enfants peuvent jouer avec », détaille la fondatrice de Kiupe. Mais les enfants ne sont pas les seuls à s’amuser avec : les adultes, dit-on, les apprécieraient aussi beaucoup… L’élaboration des jeux se fait intégralement dans le studio de Bellecour, de l’ébauche du scénario au produit final. « Chez Kiupe, toute la création des jeux se fait en interne, explique Vanessa Kaplan. C’est cette force de production qui fait la richesse du studio ! »
 

Vanessa Kaplan, seule femme de son entreprise, a dû s’imposer dans un milieu en majorité masculin : celui du jeu vidéo. La fondatrice de Kiupe révèle n’avoir eu que très peu de remarques sexistes depuis les débuts de l’entreprise. « Il y en a eu quelques-unes au début, et bien sûr il faut apprendre à se blinder et à être cash à l’extérieur », dit-elle. Kiupe reste cependant un modèle de startup dédiée à la jeunesse, dont le rayonnement s’étend de plus en plus. La preuve : une websérie Math Mathews est actuellement en préparation…
 

Plus d'infos sur digiSchool : Le CV idéal pour travailler dans le web