Kim Petras : « Devenir soi-même, c’est affronter ses peurs »

Le - modifié le - Par .

Kim Petras sort, ce vendredi, son premier album « Feed The Beast ». NRJ s’est entretenue avec la popstar allemande. L’occasion d’évoquer ses influences, sa relation avec Nicki Minaj ou encore David Guetta.

Après le succès monumental de « Unholy » en duo avec Sam Smith, Kim Petras fait le grand saut en sortant, ce vendredi, son premier album intitulé « Feed The Beast ». En guise de lancement, la popstar allemande a dévoilé, fin avril, le single « Alone » avec Nicki Minaj, un titre calibré pour les clubs qui reprend le tube « Better Off Alone » de 1998, signé Alice Deejay.

« J’adore cette chanson ’Better Off alone’. Je voulais la reprendre parce que je n’arrivais pas à me la sortir de la tête. J’ai ensuite écrit une petite ligne dessus et tout s’est enchaîné. Je suis très reconnaissante qu’Alice Deejay m’ait laissée utiliser le morceau », nous explique la chanteuse.

Kim Petras : « Je suis fan d’elle depuis longtemps »

L’autre remerciement que Kim Petras formule, c’est à Nicki Minaj qu’elle l’adresse pour le duo qu’elle forme sur ce premier single.  « Ça a été magique car je suis fan d’elle depuis longtemps et je me suis toujours sentie très inspirée par elle (…) Souvent quand je me remettais en question et que je pensais abandonner la musique, j’écoutais Nikki pour me remonter le moral parce qu’elle a cette confiance en elle. Elle est si vraie et te donne de l’énergie. »

Une confiance en soi que la popstar allemande a largement travaillé dans son album jusqu’à en faire l’un de ses thèmes principaux. « Je fais référence aux choses que vous voulez vraiment faire et dont vous avez peur. Chaque chanson représente une bête différente (…) L’album parle de la célébrité, de l’industrie musicale, de musique, des fans, de la pop, du sexe, de tous vos fantasmes que nous n’osez pas réaliser. La meilleure façon de devenir soi-même est d’affronter ses peurs. »