Kendji Girac et Amel Bent se confient sur leur aventure avec Les Enfoirés

Le - modifié le - Par .

Les deux artistes étaient de passage dans la capitale. À cette occasion, Kendji Girac et Amel Bent ont raconté à NRJ, comment s’était déroulée la dernière édition des Enfoirés.

Kendji Girac et Amel Bent se confient sur Les Enfoirés

«C’est un travail d’orfèvre». Voilà comment Amel Bent résume son aventure avec Les Enfoirés. La chanteuse et Kendji Girac étaient de passage dans l’émission exceptionnelle de Vitaa et Slimane sur NRJ. A cette occasion, ils se sont confiés sur la nouvelle édition des Enfoirés. Pour l’interprète de «Ma Philosophie», cette expérience a débuté en 2006.

Chaque année, la jeune femme prend beaucoup de plaisir à participer à ce spectacle très attendu. Et pour cette nouvelle édition, la capitale est à l’honneur, dans «Le Pari(s) des Enfoirés». «Toujours un merveilleux spectacle, toujours bien écrit, toujours très logique parce que nous… Il faut savoir quand même qu’on donne sept représentations avec derrière une journée de répétition. Une demi-journée de répétition seule avec les musiciens. Et une vraie journée de répétition avec tous les artistes. C’est improbable en vrai sur le papier, c’est impossible».

Les Enfoirés : des décors à couper le souffle

De son côté, cela fait quatre ans que Kendji Girac fait partie des Enfoirés. «Je suis très content d’y participer à chaque fois». Pour «Le Pari(s) des Enfoirés», ce dernier a rendu un bel hommage à Notre-Dame de Paris. Accompagné de Patrick Bruel, Julien Clerc et Christophe Maé, ils ont interprété sur scène «Le temps des cathédrales».

En prenant la capitale pour thème principal, techniciens et costumières ont dû redoubler d’efforts pour que tout soit parfait. «Chapeau à tous les gens qui bossent dessus, nous on est vraiment la partie visible de l’iceberg» commente Amel Bent. D’ailleurs, la coache de The Voice a fait son choix concernant son tableau préféré du concert.

«Il y a un tableau que j’adore en tant que spectatrice, c’est le Dalida. ‘Moi je veux mourir sur scène’ avec Maëlle, Jenifer, Vitaa et Nolwenn. Et c’est juste magnifique. Magnifique à en avoir la chair de poule. J’avoue j’aurais aimé être dans ce tableau aussi ! Je le regarde à chaque fois avec beaucoup d’admiration pour mes amies artistes».

De nouvelles têtes parmi les Enfoirés

Pour le show de 2020, la troupe accueille de nouveaux visages. En effet, sur la scène de l’AccorHotels Arena Black M a fait ses premiers pas. Dans un message posté sur les réseaux sociaux, il a annoncé sa participation à ses fans : «Je suis très heureux de vous annoncer que je fais partie de la troupe des Enfoirés».

Egalement partante pour cette nouvelle aventure, la chanteuse Vitaa. «Je suis contente et à la fois triste parce que c’est une cause qui est encore tellement nécessaire Donc voilà, je vais pouvoir apporter ma contribution aux Restos aux concerts qui auront lieu à l’AccorHotels Arena, donc je vous donne rendez-vous !».

Boulevard des Airs et TiBZ composent l’hymne de cette année

C’est presque devenu une tradition, tous les ans les fans et surtout les artistes attendent avec impatience de découvrir quelle sera la chanson emblématique de l’année. Intitulé «A côté de toi», le titre a été composé par Boulevard des Airs et TiBZ. Ce dernier s’était aussi confié à NRJ sur la confection de cet hymne.

«Je fais souvent des espèces de sessions avec des copains, et puis on enregistre plein de chansons. On a vraiment enregistré pour mon album. On avait fait 3 chansons et dans ces chansons, il y avait ‘A côté de toi’. J’ai toujours aimé chanter pour les gens, écrire des chansons pour ces gens-là. Rapporter de l’argent pour ces gens, c’est beau, c’est chouette».

Lire aussi