Katy Perry : ses secrets d'enfance

Le - modifié le - Par .

De Katy Perry, on connaît ses chansons osées et son style arc-en-ciel, mais on sait moins que la chanteuse a vécu une enfance brimée...

Une enfance très sage

Les parents de Katy Perry, Keith Hudson et Mary Perry, sont tous deux pasteurs et organisent des missions religieuses dans le monde entier. Ils sont adeptes d'un christianisme très strict. Katy Perry a ainsi avoué n'avoir pas connu d'enfance. Les règles étaient nombreuses dans sa jeunesse. Elle n'avait pas le droit de lire tous les ouvrages, la Bible étant une priorité (interdit la saga Harry Potter !). Elle ne pouvait écouter que des musiques soigneusement choisies par ses parents. Elle ne pouvait pas passer la nuit chez des amies. Les sermons étaient nombreux, divisant le monde entre le bien et le mal, le blanc et le noir... Les couleurs lui ont manqué, ce qui peut expliquer par la suite son goût pour un style vestimentaire surréaliste, enfantin, humoristique et multicolore!

Dans le magazine Vanity Fair, elle s'est exprimée sur sa venue en cachette dans un planning familial après sa première expérience sexuelle à l'adolescence :"C’était considéré comme une clinique spécialisée dans l’avortement… J’avais toujours peur qu’une bombe explose au moment où j’y étais. Je ne savais pas encore que ce n’était pas que ça, que c’était un endroit dédié aux femmes et à leurs besoins."

Katy Perry, la fille du diable ?

Si la star reste proche de ses parents, ses derniers n'ont pas hésité à critiquer son parcours artistique. Sa mère s'est exprimée sur son dégoût de voir sa fille connaître le succès avec un titre très suggestif "I Kissed a girl". Son père a lui aussi dévoilé publiquement ses réserves quant à la carrière de sa fille, ses choix musicaux et son mode de vie. Il n'a pas hésité à qualifier ses concerts de diaboliques ! Les parents de Katy Perry défendent un christianisme radical et sont tous deux républicains conservateurs.

Katy Perry, quant à elle, affiche ses idées démocrates et soutient la cause LGBT. Durant sa carrière, elle a souvent fait parler d'elle pour ses frasques, ses soirées endiablées, ses règlements de compte avec ses ex ou ses hits sensuels et décalés. Si elle a découvert la musique religieuse à l'église, travaillant sa voix dans des chœurs, elle a par la suite pris la voie d'une pop acidulée et dansante.

Katy Perry, une adulte apaisée

Après avoir vécu à 100 à l'heure une vie d'artiste déjantée, mais exigeante, la jeune femme a comblé les failles de son enfance bigote. Malgré leurs désaccords profonds, elle voit toujours ses parents. Elle a ainsi déclaré :" Je crois que parfois quand les enfants grandissent, leurs parents grandissent aussi… Les miens ont grandi avec moi. On coexiste. Je n’essaie plus de les changer, et ils font pareil avec moi. On accepte d’être en désaccord. "

Elle se fait parfois mutine en parlant de ses parents, indiquant qu'avant d'être pasteurs, tous deux étaient des hippies décomplexés ! Sa mère s'est enfuie de chez elle pour parcourir le monde et a passé une nuit avec le célèbre Jimi Hendrix ! Son père consommait fréquemment de la drogue et fréquentait l'écrivain Timothy Leary, célèbre partisan du LSD. Des parents loin d'être des saints, selon les dires de Katy Perry...

Lire aussi