Le -
modifié le -

Kanye West: pourquoi son album "Yeezus" divise?

© © Getty Images / Roy Rochlin

Une production sombre et extrême

Kanye avait prévenu, il ne voulait pas que cet album soit lisse ni faire le hip-hop que tout le monde attendait. Sorti 4 jours avant la date officielle, cet opus propose à son public un son agressif et brut, à l'image des deux premières chansons "New Slaves" et "Black Skinhead". Atmosphère sombre et futuriste pour la première, Daft Punk, toujours le visage caché, et cris de baleine pour la seconde, Kanye West déroute avec cet album.

La bombe provocante

Le titre qui a le plus fait couler d'encre sur cet album reste incontestablement "I'm a God", traduit littéralement "Je suis un dieu". De la part du rappeur, une touche d'égo était à prévoir et les haters s'en sont donné à cœur joie pour critiquer son égo surdimensionné. Il nous emmène, avec cette chanson qui est considérée comme le plus gros hit de l'album, sur une autre dimension. Cris de furies et rap rugissant de ce futur papa cohabitent sur ce titre.