Le -
modifié le -

James Arthur: l'album "Back From The Edge" comme remède à la dépression?

© Getty

Une célébrité trop soudaine

La célébrité fait rêver. Mais quand elle arrive soudainement, comme ce fut le cas pour James Arthur, elle n'est pas toujours facile à gérer. La pression est forte, et le chanteur avoue qu'avec sa nature anxieuse, ça a été la catastrophe: "Cela m'a rendu fou. La solution que j'ai trouvée, c'est de fumer du cannabis, de prendre des médicaments... C'est ce qui m'a détruit". Avant d'être à nouveau au top, James Arthur était au plus mal.

"Back from The Edge": la thérapie de James Arthur

Heureusement, après une longue période de dépression, il a trouvé la force de se remettre au sport, de voir ses amis et sa famille, de faire des choses simples. Mais c'est surtout lorsqu'il a enregistré son second album "Back from The Edge", d'où est tiré le hit "Say You won't Let Go", qu'il a franchi une étape importante: il a à nouveau cru en lui. Le travail n'était pas que l'enregistrement de chansons, c'était une véritable thérapie pour James Arthur: les paroles parlent de cette période difficile, et le titre de l'album était une évidence. Il a bel et bien remonté la pente.