Hellblade : un jeu qui a changé la donne

Le

Sorti en 2017, Hellblade: Senua’s Sacrifice propose une plongée dans la maladie mentale comme jamais auparavant. Retour sur ce titre qui avait alors secoué l’industrie du jeu vidéo.

Une plongée en enfer

Développé par Ninja Theory, Hellblade: Senua’s Sacrifice est un jeu d’action-aventure à la troisième personne. Sorti sur PS4 et PC en août 2017, le titre arrive sur Xbox One en 2018, et en 2019 sur Nintendo Switch. Dans un monde brutal inspiré des mythes nordiques, vous incarnez Senua, une téméraire guerrière picte, dans son voyage pour les enfers. Désirant ramener l’âme de son amant décédé du royaume des morts, son courage et sa détermination sont mis à rude épreuve. Plongée dans un monde de cauchemars, la jeune femme se retrouve confrontée à de sévères hallucinations.

Un jeu vidéo indépendant au parti pris osé

Jeu d’action-aventure, le titre de Ninja Theory alterne phases d’exploration contemplative, phases d’énigmes et phases de combats. Avant tout narratif, Hellblade prend le parti de proposer une interface graphique épurée, sans menus ni tutos. Le jeu met l’accent sur l’immersion, laissant au joueur le soin de découvrir par lui-même les possibilités offertes par le gameplay. Un système de permadeath, bien connu des joueurs de Fire Emblem, vient compliquer les choses. Si Senua meurt trop souvent, votre partie et vos sauvegardes sont corrompues, et vous devez recommencer l’aventure à zéro !

Hellblade : une dimension psychologique jamais vue

En traitant d’un sujet lourd, la maladie mentale, Hellblade: Senua’s Sacrifice a véritablement marqué l’industrie vidéoludique. Psychotique et tourmentée par des voix intérieures depuis son enfance, Senua est constamment soumise à des hallucinations auditives et visuelles. Tout au long de l’aventure, vous entendez des voix tout autour de vous. Plus vous progressez, plus celles-ci vous pèsent et vous plongent peu à peu dans la folie. Le jeu aborde la maladie avec sérieux, des spécialistes et des personnes atteintes de troubles mentaux ayant participé à sa conception.

Un rendu visuel bluffant

Considéré par Ninja Theory comme un « triple AAA indépendant », Hellblade est visuellement bluffant, autant que techniquement abouti. L’ambiance macabre et sauvage du jeu puise dans la mythologie nordique, pour un résultat aussi saisissant que terrifiant. La direction artistique est une réussite, et rappelle God of War, Far Cry Primal ou Conan Exiles. Les environnements sombres et désolés restituent parfaitement l’atmosphère cauchemardesque du royaume des morts. Le jeu profite également d’un travail de mise en scène inspiré et d’un excellent design sonore, pour une immersion totale.

Microsoft se paie l’exclusivité de Hellblade 2

Avec plus d’un million d’exemplaires vendus du premier volet, une suite est rapidement mise en chantier. Ninja Theory ayant été racheté par Microsoft en 2018, Senua’s Saga: Hellblade II, sortira en exclusivité sur Xbox Series X et Windows. Un premier trailer percutant a été dévoilé en grande pompe lors des Game Awards 2019. L’ambiance y est toujours aussi morbide et infernale. La prestation de Melina Juergens, qui prête ses traits à Senua, est encore une fois très convaincante. Hellblade 2 s’annonce donc sur de bons auspices, l’attente va être longue !