Hatik, Orelsan, MC Solaar: quand les rappeurs se veulent romantiques

Le - modifié le - Par .

Les rappeurs ont souvent l’image de revendicateurs purs et durs. Pourtant, lorsqu’ils parlent d’amour, ils excellent dans un répertoire romantique et lyrique. Zoom sur ces poètes insoupçonnés.

Quand Hatik parle d’amour…

Clément Penhoat, connu sous le pseudonyme Hatik, est un artiste exigeant avec lui-même. Son inspiration est le fruit d’une introspection qu’il ne cesse d’explorer. Loin de se projeter dans un moule commercial, il préfère s’adonner à plusieurs registres. Ses punchlines sombres ou ses flows agressifs sont toujours habités par ses émotions. C’est ce "naturellement vrai" qui a fait le succès de ses deux volets de "Chaise pliante", particulièrement le titre "Prison pour mineurs". Sensible, Hatik peut aussi toucher ses fans en relatant ses peines de cœur, sans détour. "La meilleure" en feat. avec Jok’air est un concentré de romantisme très réaliste. D’autres morceaux tels que "Je t’aime" ou "Adieu mon amour" portent eux aussi l’empreinte d’Hatik, qui transmet corps et âme ses sentiments à sa musique, créant l’addiction de son public.

Le "Paradis" intime d’Orelsan

Issu de son album intimiste et mélancolique "La fête est finie", le titre "Paradis" est l'occasion pour Orelsan de déclarer son amour à sa compagne Ahelya. La longévité de leur relation qui dure depuis huit ans, les promesses d’avenir, leur union sans failles, Orelsan est heureux et amoureux. La chanson est dotée d’un clip poétique où les tourtereaux se donnent rendez-vous dans l’espace des rêves. Le voyage est semé de paysages apaisants qui ressemblent au paradis, pas celui qu’il recherche, mais plutôt la description du bonheur qu’il vit tous les jours aux côtés de sa bien-aimée. Le témoignage d’une très belle histoire d’amour.

La romance classe de MC Solaar

Qui ne connaît pas le titre "Caroline" de MC Solaar ? Le flow musical et textuel de ce hit, devenu l’incontournable morceau d’amour du rap français, est irrésistible de poésie et de finesse. Le chanteur a tapé très fort avec ce titre tout en jeu de mots. Il a perdu son amie, son amour, et c’est poignant : "Je repense à elle, à nous, à nos cornets vanille" ; mélancolique : "Remets donc le film à l'envers, magnéto de la vie" ; sensuel : "Une vague de caresses, un cyclone de douceur". Il paraît d’ailleurs qu’en 1992, date de la sortie de ce hit grandiose, beaucoup de petites "Caroline" sont nées.

La solitude de Kool Shen

Les années NTM ont été bouleversées par le décès de la femme de Kool Shen, Lady V, danseuse du groupe. Un brutal accident de voiture en 2000 laisse le chanteur dans une grande solitude, à peine soutenable. Il lui dédie une chanson, "Un ange dans le ciel", hypnotisante et pleine de tendresse : "Vivi, pour toi, j'ai fait pleurer ma plume". La pop star se détache de l'armure du rappeur pour laisser pleurer son cœur, avec une voix féminine en écho qui sublime ce titre de romantisme.